in

Premier League : une polémique pour commencer

Premier League

Pour la reprise de la compétition reine en Angleterre, Aston Villa et Sheffield United se sont neutralisés sur un score de 0-0. Mais au-delà du match, c’est surtout une polémique sur l’arbitrage vidéo qui va encore faire jaser outre-Manche.

Ce n’était sûrement pas l’affiche rêvée pour la reprise du championnat le plus suivi et le plus regardé dans le monde. Mercredi soir, en prélude d’un alléchant Manchester City-Arsenal, Sheffield et Aston villa n’ont pu faire mieux qu’un triste match nul 0 but partout.

Ce match aura été surtout marqué par deux événements « majeurs » : les deux équipes ont tenu à montrer leurs solidarités envers le mouvement #BlackLivesMatter. Enfin, une grossière erreur à propos du Goal Line Technology est venue entacher le match qui entre dans le cadre de la 28e journée du championnat.

Une belle boulette et un scandale

42e minute de jeu. Un long coup franc depuis la gauche du terrain vers la surface des Villans. Le gardien d’Aston Villa, Orjan Nyland est sur la trajectoire du ballon qu’il capte sans mal. Mais voilà s’il se saisit très bien du ballon, il est rentré d’un bon mètre avec dans ses cages. Une bourde monumentale que la Goal Line Technology n’a pas vue ou plus tôt n’a pas voulu voir.

Sheffield croit alors ouvrir la marque, mais l’arbitre de la rencontre, Michael Oliver ne bronche pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que la Goal Line Technology était hors ligne et n’a pu prévenir l’arbitre qu’il y a eu effectivement un but. En effet, quand il y but, cette technologie est censée faire vibrer la montre de l’arbitre pour lui signifier qu’un but a eu lieu et qu’il est valide.

Pourtant quand on regarde les images de plus près, il est difficile d’imaginer qu’il n’y ait pas but pour Sheffield sur l’occasion. Hormis cette polémique, Il n’y avait vraiment rien à voir sur ce match, sans faire insulte aux 22 joueurs présents sur le pré. Mais ce match nul n’arrange pas le cas d’Aston Villa qui reste scotché à la 19e place tandis que Sheffield est solidement accroché à une 6e place.