Premier League : David Luiz, sanctionné par un rouge et auteur de deux erreurs fatales en seulement 26 minutes de jeu

Le défenseur des Gunners décale les attentes de ses coéquipiers et des supporteurs du club, lors de la rencontre Arsenal – Manchester City. Fautif sur les deux premiers buts contre son camp, David Luiz est expulsé du match dans les premières minutes de la seconde mi-temps.

Si le retour sur la pelouse après la pause Covid-19 a fait vibrer l’excitation de certains joueurs, celle du joueur brésilien semble rester confinée. La prestation qu’il a présentée face à Manchester City s’est révélée catastrophique. Remplaçant Pablo Mari Villa à la 24e, le Brésilien n’a joué que 26 minutes sur le terrain. En recevant un carton rouge à la cinquantième minute, l’ex-défenseur de Paris St-Germain a permis à son adversaire de gagner un penalty. Réduit à 10, Arsenal n’a plus les moyens de revenir au score.

26 minutes de calvaire pour le joueur brésilien

Reconnu comme un des meilleurs défenseurs de l’univers actuel du football, David Luiz n’a pas su se montrer à la hauteur ce mercredi. La faille défensive a commencé à émerger depuis son entrée en jeu. L’ouverture du score par Manchester City, signé Rahhem Sterling s’est produite suite à une erreur de marquage par le défenseur brésilien (1 – 0 pour Manchester City). Cinq minutes après la mi-temps, pris de vitesse par l’attaquant algérien Riyad Mahrez, il a déclenché un tacle dans la surface de réparation. Ce qui a conduit à son expulsion et à la transformation du score par penalty, signé par Kevin De Bruyne (2 – 0 pour Manchester City). Les joueurs de City ont fait vivre un vrai cauchemar à Arsenal en augmentant l’écart à 3 – 0 (score final).

Une saison catastrophique

Depuis son arrivée dans le club londonien au dernier Mercato, l’expérience de l’ancien joueur parisien s’est vouée à un fiasco. Dans l’espérance d’apporter du soutien et de l’expertise pour une équipe jeune, David Luiz n’a fait que remettre le couteau dans la plaie. Il a déjà encaissé 38 buts depuis le début de la saison du Premier League. Soit un pourcentage de 1,3 but par match. La plupart de ces buts résultaient d’une erreur défensive personnelle, en accordant 4 penalties pour le camp adverse. La première saison du défenseur en tant que Gunners est une vraie calamité. Les supporteurs du club haussent la voix pour son départ.