in ,

Premier League : City écrase Liverpool, la saison prochaine c’est maintenant

reds

Tout juste auréolé d’un titre de champion d’Angleterre qui les fuit depuis 30 ans, Liverpool est tombé sur un grand Manchester City. Défaite logique 4-0 au vu de la prestation méconnaissable des hommes de Jürgen Klopp.

Que la revanche fut douce pour les hommes de Pep Guardiola. Tout juste après avoir « offert » une haie d’honneur aux nouveaux champions du royaume, les civilités ont vite disparu sur le pré. Et de quelle manière ! 4-0 rien que ça, soit la plus large défaite de Liverpool depuis l’arrivée de J.Klopp il y a 5 ans !

 2020-2021 c’est maintenant

Au vu du match d’hier soir, il n’y avait qu’une équipe sur le terrain. Et de ce que le monde a vu, les Citizens semblaient plus concernés que les Reds. Malgré une bonne entame de match des Scousers, les hommes de City prenaient petit à petit la mesure de leur adversaire.

Cette défaite de Liverpool au lendemain de son titre noircit un peu le bilan jusque-là exceptionnel de l’équipe de la Mersey. Un rappel à l’ordre de la part d’une équipe de Manchester revancharde, qui tout comme son voisin United, a du mal avec le deuxième club le plus titré d’Angleterre (19 titres contre 20 pour United).

Même s’il a outrageusement dominé la saison, cette défaite logique à l’Etihad  agit comme une piqure de rappel. “La saison prochaine commence maintenant et nous avons fait ce qu’il fallait”, renchérit Raheem Sterling, un ancien des Reds et qui a pris un malin plaisir à martyriser un Joe Gomez en manque de rythme apparent.

« Cela n’a rien à voir avec la semaine dernière, pour être honnête. Ça fait mal comme les défaites font mal. Ce que je voulais voir ce soir, c’était une équipe prête à se battre contre Man City, qui avait manifestement, je ne sais pas si c’est le bon dicton, un point à prouver ou autre. Ils avaient une motivation facile pour Pep, laissez-moi le dire comme ça et puis les moments décisifs, City a utilisé et nous n’avons pas utilisé et cela n’aide pas. Nous avions donc probablement plus de chances que dans les jeux que nous avons gagnés, mais nous ne les avons pas utilisés, ou aucun d’entre eux, donc City était là. D’habitude, nous ne leur donnons pas beaucoup de contre-attaques – avec deux buts, ils ont eu un lancer, ce qui est une de nos forces, mais ce soir, ce n’était pas le cas et c’est comme ça que ça s’est passé à l’époque et ils ont eu ce résultat. » Concède le boss de Liverpool.