in

Pourquoi le PSG ne peut pas garder ses talents

Le Paris Saint-Germain peine souvent à conserver ses meilleurs talents. Un fait qui s’est confirmé ces derniers jours avec le départ de Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche. Un jeune de 16 ans est également attiré par le SC Freiburg.

Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche étaient absents de l’entraînement au Paris Saint-Germain lundi. Les deux garçons ont décidé de quitter le vaisseau mère. Le premier, Kouassi, est attiré par le Bayern Munich en Bundesliga. Le second devrait annoncer sa destination peu de temps après avoir été à Saint-Etienne pour un contrôle médical vendredi dernier.

Les deux prochaines défaites pour le PSG, qui se bat depuis des années pour conserver ses meilleurs talents sur le long terme.

Mais qui blâmer que l’entraîneur Thomas Tuchel et ses prédécesseurs ne profitent guère à long terme du bon travail de jeunesse du club?

L’exode des talents du PSG a commencé avec Kingsley Coman du Bayern

Il y a six ans, Kingsley Coman a refusé de signer son premier contrat professionnel avec son club d’origine et a préféré rejoindre la Juventus. À ce jour, il y a encore des discussions dans les allées de l’académie des jeunes du PSG sur le départ du coureur d’aile, qui est entre-temps devenu collectionneur de titres au FC Bayern Müchen. L’adieu de Coman peut être considéré comme un tournant pour le PSG, il est devenu un modèle pour d’autres joueurs de l’académie.

Le développement général du marché des transferts et le recrutement de plus en plus agressif de clubs internationaux de talents obligent Paris – comme d’autres clubs en France – à s’adapter. Mais rien ne s’est passé. Malgré plusieurs tentatives, notamment à l’époque du directeur sportif Antero Henrique (2017 à 2019, éditeurs), pour tendre le ton dans les négociations avec les talents et pour faire honneur aux joueurs, l’exode des talents ne s’est pas arrêté. Le directeur sportif Leonardo accuse également le règlement de l’association. “Pour le moment, les jeunes que nous avons formés ont la possibilité de signer gratuitement à l’étranger à 18, 19 ans”, a-t-il déclaré. RMC Sport. “C’est terrible pour les clubs car cela nous place dans une situation complexe où nous n’avons que deux options. Soit nous les laissons partir, soit nous payons beaucoup trop.”

Le PSG perd son capitaine U16 face au SC Freiburg

Le PSG les laisse actuellement partir. Kouassi et Aouchiche souffrent actuellement également du cas du capitaine U16 Gloire Bunga, qui a quitté le PSG la semaine dernière et rejoint le SC Freiburg en Bundesliga. Selon les informations de SPOX et Goal, Bunga et ses représentants avaient ouvert la porte à des négociations contractuelles pour le club il y a longtemps. Pour le PSG, la question n’était apparemment pas la priorité absolue, seulement le 30 avril, Bunga a fait une offre de contrat améliorée. Maintenant, le joueur quitte son club d’origine qui ne reçoit même pas une rémunération décente pour lui.

Les initiés rapportent des rapports alarmants sur les relations du maître de la série parisienne avec ses jeunes joueurs. “Le club ne se concentre que sur un, deux ou au plus trois joueurs en formation par an et laisse plus ou moins les autres talents à leur sort”, explique un consultant joueur proche du PSG. Les talents manquent d’appréciation.

“Ce n’est que lorsque les premiers quittent le club que les autres se mettent soudainement au point. Kouassi et Aouchiche ont décidé de quitter le PSG – alors les responsables vont soudainement s’intéresser à Timothee Pembele.”

PSG: un ancien patron de la jeunesse accuse le directeur sportif

Pembele, 17 ans, a en fait été autorisé à s’entraîner avec l’équipe professionnelle de Thomas Tuchel lundi. Selon son conseiller, sa situation contractuelle pourrait devenir un problème dans les prochaines semaines. Son contrat signé en 2018 se termine l’année prochaine. Paris doit également trouver des arguments avec lui pour le persuader de rester. Jusqu’à présent, Pembele n’a jamais joué pour la première équipe et n’a pu compléter qu’une poignée de séances d’entraînement avec les professionnels. Pas assez pour voir une perspective à long terme dans son club d’entraînement.

Le directeur sportif Leonardo, qui a décidé de transférer le travail de jeunesse à son assistant Angelo Castellazzi après son retour au PSG l’été dernier, a également joué un rôle. Cela est critiqué par un autre consultant joueur, qui a souvent à faire au centre de formation du PSG Camp de Loge: “Leonardo ne se concentre pas sur la formation. Et en même temps, personne n’ose prendre de vraies décisions à un stade précoce, pas même le directeur du centre. “

Entrée du Bayern Tanguy Kouassi dans le profil

née 7 juin 2002 à Paris
Taille 1,87 m
Poids 83 kg
position Défense centrale, milieu défensif
pied fort droite
Gares Jeunesse du PSG, PSG
Matchs / buts de Ligue 1 6/2

Le PSG a supprimé l’équipe de réserve et vend des talents pour le fair-play financier

L’équipe de réserve a également été dissoute cet été. En conséquence, encore plus de joueurs autodidactes quittent le club parce que la perspective pour eux est encore moins. Luis Fernandez, qui dirigeait le département de la jeunesse du PSG jusqu’en 2018, a critiqué Football France: “L’entraînement n’est plus une priorité et nous en verrons les conséquences. La réserve a été supprimée pour des raisons que je ne comprends pas. Vous vous séparez des jeunes joueurs, vous n’en voulez plus.”

Dans un communiqué, le PSG a justifié la radiation de la réserve de manière quelque peu abstraite: “L’environnement de l’équipe de réserve n’offrait plus les conditions souhaitables” pour initier les joueurs à l’équipe professionnelle. Au lieu de cela, ils voulaient se concentrer sur les U19.

En outre, le PSG a dû vendre des talents par le passé pour respecter le fair-play financier de l’UEFA. L’année dernière, le directeur sportif a décidé de vendre les talents Moussa Diaby (20 ans, au Bayer Leverkusen), Christopher Nkunku (22 ans, à RB Leipzig) ou Arthur Zagre (18 ans, AS Monaco) pour générer des revenus de transfert. Les ventes ont rapporté au PSG près de 45 millions d’euros. Cela était également possible car Thomas Tuchel a permis aux deux premiers de jouer régulièrement et les a donc placés dans la vitrine. Cette saison s’est répétée avec Kouassi. Le résultat est connu – et le PSG ne perçoit qu’une allocation de formation pour lui.

Et cela pourrait amener les dirigeants parisiens à repenser leur stratégie en matière d’éducation.