in

Pourparlers de diffusion, Peter V’landys et Hugh Marks sur un accord


Le président de la commission ARL, Peter V’landys, a dissipé les inquiétudes concernant le retrait du Nine Network dans un avenir proche, affirmant que le diffuseur avait un contrat à remplir.

La réponse de V’landys intervient après que le chef de la direction de Neuf dirigeants, Hugh Marks, a affirmé mardi que ce n’était pas un «acquis», la LNR faisait partie de l’avenir du réseau.

Marks a promis de continuer à être “dur” dans des discussions délicates avec la ligue sur le montant qu’il faudra payer pour diffuser la nouvelle saison de cette année.

Il a déclaré que le redémarrage de la LNR cette saison se révélerait être un net négatif, mais V’landys a insisté sur le fait qu’il n’était pas préoccupé par les commentaires.

“Hugh a été totalement transparent mais je suis toujours très confiant que nous parviendrons à un accord avec Channel Nine”, a déclaré V’landys à AAP.

“Hugh est un très bon négociateur et utilise exceptionnellement bien la stratégie.

“Mais ça ne m’inquiète pas.”

Ce qui pourrait inquiéter la ligue, ce sont les réflexions de Marks sur le partenariat à long terme du diffuseur en clair avec le jeu.

Marks a déclaré que le réseau dépendait moins de la LNR comme source de revenus et que le coronavirus avait incité à repenser les droits sportifs.

“Si nous ne prenons pas ce changement maintenant comme nous le faisons dans tous les autres aspects de nos activités et que nous attendons que le contrat expire dans deux ans, tout le monde risque un choc grossier”, a déclaré Marks lors d’une conférence téléphonique à Macquarie mardi.

“C’est le moment où nous devons apporter les changements nécessaires pour rendre ces droits sportifs plus durables.”

V’landys a ignoré toute suggestion selon laquelle Nine se retirerait du jeu avant l’expiration de son contrat de diffusion actuel à la fin de la saison 2022.

Neuf personnes devraient injecter environ 120 millions de dollars dans le LNR par an, mais ce nombre pourrait diminuer si un accord renégocié est prolongé.

NRL et les diffuseurs conviennent de relancer le 28 mai

“Il y a un contrat en place, un contrat juridiquement contraignant. Et même Hugh lui-même le comprendrait”, a déclaré V’landys.

“Donc, fondamentalement, il devrait sortir du contrat. Il y a encore un long chemin à parcourir. Il joue un jeu stratégique et ça marche bien pour lui.”

“Je ne vais donc pas le critiquer. Nous continuerons à avancer avec eux. Je suis toujours confiant que nous parviendrons à une résolution.

“Mais néanmoins, en tant que bon partenaire, nous cherchons à les aider en ces temps économiques difficiles. Nous ne voulons pas que notre partenaire subisse des pertes importantes.

“Naturellement, nous sommes à la table pour en parler.”

©AAP2020