-

Pourboire en CB : comment les gérer

Vous voulez laisser un pourboire à ces jeunes acharnés du soir qui nous servent tous les soirs avec le sourire, parfois étudiants, ils le font après une journée d’école avant d’y retourner le lendemain à la première heure. Vous aimeriez leur laisser un pourboire, mais vous n’avez jamais de monnaie. Vous pouvez les laisser par carte bleue, on vous explique.  

Une exonération d’impôts pour ces pourboires.

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022 les pourboires versés par cartes bancaires aux serveurs sont exonérés d’impôt et de charges sociales. Son but étant de renforcer l’attractivité des métiers de la restauration qui ont particulièrement souffert de la pandémie de la COVID-19.

Comment ça marche ? 

Aujourd’hui avec la carte bleue et même le paiement avec votre téléphone mobile, certains ne prennent même plus leur porte-monnaie lorsqu’ils sortent de chez eux. Pour la plupart, ils n’ont même plus de monnaie. Il est désormais possible de verser des pourboires à nos serveurs par carte bleue, il suffit de le stipuler au moment où vous payez l’addition. 

Ces pourboires sont ensuite inclus dans le chiffre d’affaires du restaurant avant d’être reversés par l’employeur à ses salariés après déduction des charges sociales. 

Cette exonération est temporaire. 

Comme expliqué précédemment, cette loi avait pour but de donner un coup de pouce à nos restaurateurs à la suite de la COVID-19. Elle doit permettre de remercier notre personnel en contact direct avec les clients et remédier aux difficultés de recrutement rencontrées par les restaurateurs. 

Elle n’est censée être applicable que pour les années 2022 et 2023, donc prendre fin au 31 décembre 2023 

Les avis sont partagés.

Avant donnée en espèces les pourboires n’étaient jamais déclarés. Étant donné qu’ils passent dorénavant dans le chiffre d’affaires des restaurants, ils sont déclarés et imposables. En effet, les caisses enregistreuses comme celles de Toporder, enregistre avec simplicité l’intégralité des transactions, il devient donc obligatoire de déclarer les pourboires.

Le Code de la Sécurité sociale prévoit que les pourboires, constituant, un élément de salaire, soit soumis aux cotisations sociales. 

Cette pratique n’est pas nouvelle 

Dans certains établissements, même si le pourboire n’est pas inscrit dans la culture française, ils constituent un véritable complément de salaires pour les chefs de rang. 

En effet, laisser des pourboires n’est pas une nouvelle pratique même par carte bancaire. Quand aucune loi n’existait à ce propos, les chefs d’établissements se contentaient de déduire les pourboires de leur caisse à la fin de chaque service. 

Certains restaurateurs sont contents. 

Comme précisé précédemment, les pourboires sont pour certains un véritable complément de salaire. Suivant le restaurant, l’emplacement et la clientèle, un chef de rang reçoit en moyenne 20 € de pourboire par service

Ces pourboires sont bien mérités. Aucun pourboire n’est obligatoire, si le client en a laissé un pour le serveur, c’est qu’il a apprécié être servi par ce dernier. Ce métier, aussi passionnant que courageux, toujours proche des clients, toujours debout, toujours souriant. Les premiers debout pour vous servir le café du matin et les derniers couchés après avoir rangé à la fin du dernier service du soir.

Depuis la pandémie, il est de plus en plus dur de trouver du personnel, c’est le cas du milieu de la restauration. Souvent jugé de métier trop physique, trop fatigant et pas assez stable les responsables souffrent de manque de personnel. Permettre de payer les pourboires par carte bancaire, permet d’en recevoir plus et devrait attirer de nouveaux serveurs.

Partager cet article

Actualités