“ Pour Diego ”: Napoli a battu la Roma 4-0 au milieu des hommages à Maradona – Football

Naples:Napoli

Napoli a battu la Roma 4-0 lors d’un match émouvant dans le championnat italien alors que l’équipe rendait hommage à Diego Maradona. C’était le premier match de Serie A de Naples depuis la mort de Maradona mercredi dans son Argentine natale. Maradona a conduit Napoli à ses deux seuls titres de Serie A en 1987 et 1990 et est considérée comme une figure divine dans la ville du sud.

“J’ai joué avec une motivation supplémentaire, tout comme tous mes coéquipiers”, a déclaré le capitaine de Naples Lorenzo Insigne. «Nous avons perdu notre idole et ça fait mal.

«Aujourd’hui, sans doute, nous voulions encore plus que la normale pour obtenir un résultat, pour Diego, pour notre ville qui subit cette perte. Nous lui dédions la victoire.

La victoire a vu Naples passer à égalité avec la Roma et la Juventus, six points sous le leader de l’AC Milan, qui a battu la Fiorentina 2-0 plus tôt dans la journée. Il y a eu un moment émouvant avant le match où Insigne a placé des bouquets de fleurs sous des bannières dédiées à Maradona, disposées dans les gradins vides de part et d’autre du stade.

Le Stadio San Paolo de Naples sera officiellement renommé Stadio Diego Armando Maradona.

Il y a eu un hommage à Maradona dans tous les matches de Serie A ce week-end. Cela comprenait une minute de silence pour Maradona, tandis que son image était également projetée sur les écrans du stade à la 10e minute, en l’honneur de son numéro de maillot. Tous les joueurs se sont arrêtés pour applaudir.

Les joueurs de Naples portaient un kit spécial qui ressemblait au maillot argentin en l’honneur de Maradona. Insigne a également brandi un maillot avec le nom et le numéro de Maradona et l’a embrassé après avoir marqué le premier but avec un coup franc à la 31e.

Fabián Ruiz a doublé l’avance de Napoli à la 64e, terminant une contre-attaque avec un tir bas dans le coin inférieur droit. La Roma a offert peu et Napoli a effectivement scellé le match à neuf minutes du moment où Antonio Mirante ne pouvait que parer la tentative d’Elif Elmas et Dries Mertens a réussi le rebond.

Le remplaçant Matteo Politano a ajouté un autre but cinq minutes plus tard avec une course en solo sensationnelle.

PAS D’IBRA, PAS DE PROBLEME

Malgré l’absence de son entraîneur et attaquant vedette, l’AC Milan a maintenu son début de saison invaincu en Serie A. La tête d’Alessio Romagnoli et le penalty de Franck Kessié en première mi-temps ont assuré la victoire devant le surveillant Zlatan Ibrahimović, blessé mais encourageant ses coéquipiers depuis les tribunes.

L’entraîneur milanais Stefano Pioli était toujours absent après avoir été testé positif pour le coronavirus. Les Rossoneri ont écarté cinq points de l’Inter Milan et de Sassuolo, qui ont tous deux joué samedi.

Milan a pris la tête à la 17e minute lorsque Romagnoli n’a pas été marqué pour se diriger dans un coin au poteau arrière. Dušan Vlahović a presque égalisé peu de temps après mais son effort a été renversé sur le poteau par Gianluigi Donnarumma.

Au lieu de cela, c’est Milan qui a doublé son avance à la 28e lorsque Kessié a converti un penalty après le trébuchement d’Alexis Saelemaekers par Germán Pezzella. Kessié avait un autre penalty sauvé par le gardien de but de la Fiorentina Bartłomiej Drągowski à cinq minutes du temps à la suite d’une faute de Martín Cáceres sur Theo Hernández.

Milan aurait pu prolonger son avance au début de la seconde période, mais la frappe de Hakan Çalhanoğlu est sortie du poteau.

AUTRES MATCHS

Udinese manquait un certain nombre de joueurs à cause du coronavirus, mais a réussi à gagner 3-1 à Lazio. Tolgay Arslan, Ignacio Pussetto et Fernando Forestieri ont marqué pour l’Udinese avant le penalty de Ciro Immobile.

Bologne a battu le club de fond Crotone 1-0. Cagliari a fait match nul 2-2 contre Spezia.