in

Port Adelaide Power bat Adelaide Crows dans la plus grande victoire jamais enregistrée dans l’AFL

Les jeunes canons de Port Adélaïde ont tiré leur club de l’AFL vers une victoire record de 75 points contre une malheureuse Adélaïde samedi soir.

Xavier Duursma (trois buts), Zak Butters et Connor Rozee ont contribué à la victoire de 17,8 (110) à 5,5 (35) du Power à Adelaide Oval.

La marge gagnante est la plus élevée de Port contre leur ennemi juré et ils ont limité les Crows à leur plus bas total en 48 affrontements avec les rivaux sud-australiens.

Les corbeaux se sont effondrés sous la pression maniaque de Port, ce que Hinkley a qualifié de point culminant.

« Je ne savais pas que c’était une marge record, mais c’est toujours agréable de gagner des confrontations », a déclaré Hinkley.

« Quand vous gagnez et quand vous êtes gros, je sais que le groupe s’y est engagé à trois quarts. C’était » continuons « . »

CONCOURS DE LA MARQUE IMPRESSIONNANTE DE MOTLOP

La sombre nuit d’Adélaïde a été aggravée par le capitaine Rory Sloane souffrant d’une cuisse bouchée et le défenseur Jake Kelly ayant subi une commotion cérébrale au premier trimestre.

Rozee de Port a récolté 17 éliminations et a été l’étincelle avec une douzaine de touches et un but dans la première moitié.

Ses camarades Duursma, Butters (21 touches, un but) et Todd Marshall (deux buts) ont également joué un rôle important alors que le Power a remporté des victoires consécutives pour ouvrir la saison stop-start.

Rozee met Port devant

Les militants chevronnés de Port, Travis Boak (24 possessions), Justin Westhoff (trois buts), Charlie Dixon (trois buts) et Steven Motlop (24 éliminations, deux buts) étaient également dominants.

Motlop s’est lancé sur les épaules de Crow Paul Seedsman pour un concurrent de marque de début d’année et a marqué depuis son coup de pied suivant au troisième mandat.

Et les piliers défensifs du Power – le capitaine Tom Jonas, Tom Clurey et Darcy Byrne-Jones (25 possessions) – commandaient un Adelaide raté.

Les Crows n’avaient pas de vainqueurs clairs, mais ont bien commencé, Sloane et l’attaquant clé Darcy Fogarty marquant des buts en neuf minutes.

Mais Adélaïde n’a réussi que trois autres tournois majeurs du match alors qu’ils se sont pliés docilement sous la pression incessante de Port.

The Power menait par 13 points à la mi-temps et ouvrait le jeu dans la deuxième strophe avec quatre buts sans réponse – deux provenant de pénalités de 50m alors que la discipline d’Adélaïde déclinait.

Port a maintenu une pause de 32 points à la mi-temps, puis a inscrit les Crows avec six buts à un pour prendre un avantage de 62 points en trois quarts de temps.

« C’est une performance vraiment embarrassante », a déclaré l’entraîneur des Crows Matthew Nicks.

« C’est une journée décevante pour nous mais j’espère que nous en tirerons un enseignement. »

La foule de 2240 personnes, les premiers membres du club autorisés à participer à un match de l’AFL cette saison, était pro-Port.

Comme leur match à domicile, ils comptaient 1475 membres tandis que les Crows avaient 475 membres présents, le reste étant dans des boîtes corporatives.

Et les fidèles du Power avaient beaucoup de raisons de se réjouir – la plus grande victoire précédente de Port sur les Crows était de 65 points en 2001, tandis que le précédent faible score d’Adélaïde contre leur rival de la ville natale était de 5,14 (44) l’année dernière.

Les rivaux amers de la SA se rendent maintenant dans un centre de la Gold Coast où ils seront tous deux logés dans le même complexe de golf pendant au moins les trois prochains tours.

©AAP2020