in

Pitbull lance une nouvelle chanson pour inspirer pendant la pandémie – betanewsfr



Par MARCELA ISAZA

LOS ANGELES (AP) – Pitbull cherche à élever ses fans du monde entier avec un nouvel hymne de danse.

La chanteuse s’est associée au Saban Music Group pour sortir «I Believe That We Will Win» dans l’espoir de transformer le mot peur en positif.

«La peur est soit de tout oublier et de courir, soit de tout affronter et de se relever. Et nous allons tout affronter et nous élever », a déclaré le lauréat d’un Grammy, qui fait partie des centaines d’artistes qui ont annulé ou reporté des concerts en raison du coronavirus.

«Pour moi, l’annulation des choses n’était pas la première chose à laquelle je pensais. La première chose à laquelle je pensais était de savoir comment aider le public, comment aider la société? Comment pouvons-nous aider le monde à traverser quelque chose comme ça », a-t-il dit. «Et pas seulement cela, pour pouvoir le voir sous différents angles.

“Nous avons besoin que les gens là-bas restent forts mentalement pour que leur corps puisse lutter contre cela”, a-t-il déclaré.

Cent pour cent des recettes du single iront aux œuvres caritatives Feeding America et à la Fondation Tony Robbins.

Pitbull, dont le vrai nom est Armando Christian Perez, dit qu’il “reste en bonne santé et reste fort” mais qu’il n’a jamais vu sa ville natale de Miami si calme.

“Ce que vous voyez, c’est, croyez-le ou non, plus de gens font de l’exercice”, a-t-il dit, notant qu’ils restent éloignés. «Les gens qui sont dehors essaient simplement d’être productifs d’une manière ou d’une autre. Je pense que tout le monde ici a fait un excellent travail. »

L’artiste a également 11 écoles à charte appelées SLAM (Sports Leadership and Management) dans des villes comme Miami, Las Vegas, San Antonio, Atlanta, Tampa, Orlando et Phoenix. Pitbull se dit fier de la rapidité avec laquelle le personnel, les élèves et les parents ont pu s’adapter à l’apprentissage à distance.

“Nous ne savions pas ce qui allait se passer et comment nous allons y arriver”, a-t-il déclaré. Il a dit que toutes les personnes impliquées – les administrateurs, les enseignants, les parents et les élèves – ont «surpassé».

«Je veux leur donner un grand cri. Rien que du respect », a-t-il dit. «Cela me donne plus de motivation de pouvoir être ici pour parler aux gens et leur faire savoir.»