in

Peter V’landys dit que le jeu peut relancer sans les meilleurs arbitres,


Le président de la Commission ARL, Peter V’landys, est catégorique: la reprise de la LNR le 28 mai ne sera pas affectée par le différend en cours avec le syndicat des arbitres.

La semaine dernière, les officiels de match de la Ligue de rugby professionnel (PRLMO) ont déposé une plainte auprès de la Commission du travail équitable concernant la décision de la LNR de retourner auprès d’un dénonciateur.

Le président des officiels de match de la Ligue de rugby professionnel, Silvio Del Vecchio, espère une résolution et espère qu’une action revendicative ne sera pas nécessaire après avoir rencontré dimanche ses collègues officiels pour établir leur point de vue.

La LNR a garanti que les 22 arbitres à temps plein seront retenus au-delà de cette saison.

Mais si les arbitres allaient jusqu’à frapper, V’landys a déclaré que la LNR avait des plans d’urgence prêts à continuer le match une fois la saison relancée.

“Tous les arbitres à plein temps, aucun d’entre eux n’a perdu son emploi, alors pourquoi se mettent-ils en grève?” V’landys a dit Le Sydney Morning Herald.

“Mais nous sommes prêts pour toutes les éventualités … l’ont toujours été. Je ne veux pas télédiffuser ce que nous ferions mais nous avons des plans en place.

“Je ne pense pas qu’ils obtiendraient la moindre sympathie s’ils sabotaient le jeu avec une telle action. Ce serait risquer l’avenir du jeu s’ils devaient faire quelque chose comme ça.

“Au bout du compte, toute organisation sportive devrait avoir le droit de [decide on] les règles et procédures sous lesquelles il opère. Si le jeu devient de moins en moins un produit de divertissement, nous devons naturellement changer le produit pour nous assurer d’obtenir les revenus afin de pouvoir payer les arbitrages. “

L’ancien arbitre de la LNR et joueur de première année, Luke Phillips, a déclaré que la LNR se tournerait probablement vers les officiels de la NSW Intrust Super Premiership et de la Queensland Intrust Super Cup si les arbitres s’asseyaient au premier tour et frappaient.

“D’après mon expérience, c’est le dernier recours de la LNR [the referees] en ligne “, a déclaré Phillips.

“Ce sont des gars qui vont arbitrer la Queensland Cup, la NSW Cup, ce genre de choses.

“Ce sont de très bons arbitres. [The NRL’s] le dernier recours est de menacer cela et l’histoire a montré que cela a fonctionné pour eux. “

Mais Phillips a admis que la qualité de l’arbitrage sera perceptible avec des officiels de grade inférieur contrôlant leurs matchs à un rythme très différent.

“La qualité de l’arbitrage en dehors de l’équipe de la LNR, même si ce sont de bons arbitres … le rythme du jeu est tout simplement différent.”, A-t-il ajouté.

“J’ai arbitré les deux [levels] – pour faire ce saut tout de suite, ce serait assez difficile à faire pour ces gars-là semaine après semaine. “