in

Paul Gallen admet que les voyages ont été une grande partie de la préparation de Mark Hunt

Paul Gallen dit que la préparation de son combat contre Mark Hunt a été différente de tous les autres combats qu’il a eu en raison d’une chose: les voyages.

En plus d’un biceps déchiré, l’ancien capitaine de la NSW a dû faire face au fardeau de voyager hors de Sydney pour des séances de combat pour son prochain combat contre la légende du MMA sur l’undercard Tim Tszyu vs Bowyn Morgan le 16 décembre.

S’adressant à Wide World of Sports le mois dernier, l’ancien skipper des Sharks a déclaré qu’il avait du mal à trouver des partenaires d’entraînement car beaucoup de combattants ressentaient un sentiment de loyauté envers Hunt et ne voulaient pas être vus en train d’aider son adversaire.

Paul Gallen et Mark Hunt. (Getty)

Le capitaine du Premier ministre des Sharks se rendra aujourd’hui dans le Queensland pour affronter le poids lourd australien Alex Leapai demain et a dû voyager dans tout Sydney pour obtenir le nombre suffisant de tours pour se préparer au «Super Samoan».

“Il a été assez difficile de trouver un partenaire d’entraînement pendant la majeure partie de la période de préparation, mais les quatre ou cinq dernières semaines ont été OK”, a déclaré Gallen à Sky Sports Radio. Le grand petit-déjeuner sportif.

«Il y a eu beaucoup de voyages impliqués. Je suis allé à Campbelltown, à Minto, sur la côte centrale et je vais demain dans le Queensland pour m’entraîner, donc il y en a eu beaucoup.

«Il est presque comme le parrain des sports de combat en Australie et tous ces gars l’admirent.

«Les gars que j’aurais normalement épargné, beaucoup de gars de l’ouest de Sydney qui ont une relation avec Mark Hunt, ils ne le feraient pas.

“Je ne pense pas que c’était Mark, je ne crois pas qu’il soit ce genre de gars à dire de ne pas l’aider. Je pense que c’était plus le respect qu’ils ont pour lui.”

Gallen a connu quelques revers. (Getty)

Hunt n’a pas combattu depuis une défaite à l’UFC Adelaide fin 2018, mais est clairement le combattant le plus accompli que Gallen ait affronté au cours de sa carrière de 10 combats. Le combat a commencé une tempête cette semaine lorsqu’il a révélé qu’il avait envoyé un SMS à Gallen pour lui demander s’il utilisait des stéroïdes pour se remettre de la blessure au biceps.

L’ancienne star de la LNR était un joueur senior des Sharks lorsque le club a été englouti dans un scandale de peptides en 2011, mais dit qu’il en a assez d’avoir à se défendre contre les allégations d’utilisation de médicaments améliorant les performances.

“Je suis très heureux de subir des tests de dépistage à tout moment”, a déclaré Gallen. “Ce qui s’est passé à Cronulla en 2011 était un problème de club, des choses qui ont été fournies par le club.

“Cela me déçoit qu’aucun officiel n’ait été blâmé et payé le prix que nous, les joueurs, avons. L’ASADA devrait nous tester pour ce combat; c’est un grand événement et je suis surpris de ne pas avoir déjà été testé.”