in

Olivia de Havilland décède à 104 ans

Adieu la dernière icône du Hollywood classique. Olivia de Havilland, lauréate de deux Oscars et actrice dans “Autant en emporte le vent” Il est décédé ce dimanche à son domicile parisien à l’âge de 104 ans. Cela a été confirmé par son attaché de presse dans un communiqué, assurant que l’actrice est décédée “de causes naturelles”.

De Havilland est née le 1er juillet 1916 à Tokyo de Lilian Fontaine, également actrice. En 1919, il déménage avec sa famille en Californie et peu de temps après, il commence à recevoir des cours de ballet et de piano. Ses débuts se produisent en 1933, dans une production amateur de «Alice au pays des merveilles». Un an plus tard, il fait ses débuts au cinéma dans “A Midsummer Night’s Dream”, où il suit également une formation cinématographique.

De là, sa carrière prend son envol jusqu’en 1937, il joue dans “Robin des bois”, l’un des premiers films couleur qui élève son statut. Un an plus tard participe à “Autant en emporte le vent”, un film dont on se souviendra à jamais et qui lui a valu une nomination aux Oscars.

De Havilland a gagné deux Oscars, en 1946 pour “La vie intime de Julia Norris” et en 1949 pour “L’héritière”. En 1953, après un voyage au Festival de , elle rencontre le journaliste de Paris Match Pierre Galante, qu’elle finit par épouser et établir une nouvelle vie à Paris.

Olivia de Havilland dans 'Autant en emporte le vent'

Olivia de Havilland dans “Autant en emporte le vent”

Malgré tout, de Havilland continue d’apparaître dans certains films, mais son succès et sa popularité diminuent. Son dernier travail sur grand écran remonte à 1964, bien qu’à partir de cette année, il ait fait plusieurs emplois pour la télévision, l’un des derniers étant le téléfilm “Anastasia: Anna’s Mystery” (1986), pour lequel il a obtenu un Or.

De Havilland elle était la sœur aînée de Joan Fontaine, décédé en 2013 et avec qui il a concouru sur grand écran, remportant souvent des nominations parallèles pour les grands prix.

A dénoncé pour “ Feud ”

Déjà écartée des projecteurs, la dernière grande polémique d’Olivia de Havilland remonte à 2018 quand, à l’âge de 101 ans, elle dénonçait Ryan Murphy et la série “ Feud ” pour l’image qu’il donnait d’elle. «Feud» a raconté le combat entre Bette Davis et Joan Crawford, bien que de Havilland fût l’un des personnages de la mini-série, joué par Catherine Zeta-Jones.

De Havilland a fait valoir que la série la décrivait d’une manière “fausse et injuste” et, bien qu’un tribunal de Los Angeles ait admis sa demande de traitement, elle a finalement été rejetée en 2019 par le tribunal californien.