in

NZ Warriors reçoit une dispense de NRL pour acquérir des joueurs de prêt au milieu de problèmes de blessures


Les guerriers néo-zélandais ont reçu un coup de pouce majeur avec la LNR donnant la dispense latérale d’acquérir des joueurs de prêt auprès de clubs rivaux au milieu d’une série de blessures.

La première ligne des Warriors a été ravagée par des blessures avant le redémarrage du 28 mai, Jazz Tevaga, Bunty Afoa et Jackson Frei souffrant tous de blessures graves.

Le directeur du football de la LNR, Graham Annesley, a confirmé la décision de la ligue L’équipe d’appel continu samedi après-midi.

“Ils ont reçu cette (dispense) il y a seulement quelques heures”, a-t-il dit.

“Tous les clubs ont été informés que les Warriors recevront cette dispense.

“L’auditeur du plafond salarial a utilisé son pouvoir discrétionnaire pour donner cette approbation sous réserve que la Commission (ARL) approuve finalement cela, cela a été fait.

“Tout le monde apprécie les efforts considérables déployés par les Warriors pour essayer de redonner vie à cette compétition.

“Une fois que la Commission aura approuvé la règle, la même règle s’appliquera à tous les clubs sous réserve, bien sûr, de respecter les directives.”

Parmi les joueurs actuellement exclus, Tevaga est le seul qui reste une chance de revenir pour le reste de la saison 2020.

Avant la décision de la LNR, les Warriors avaient reçu le soutien de clubs rivaux après les sacrifices consentis par le club néo-zélandais pour rester en Australie pour une durée indéterminée.

L’entraîneur des Dragons Paul McGregor avait “entendu des chuchotements” à propos d’un de ses joueurs s’adressant aux Warriors.

McGregor a déclaré que tout prêt devrait être dans le meilleur intérêt du club et du joueur concerné.

“Cela ne peut pas être négatif pour l’équipe, le club ou le joueur lui-même. Il doit vouloir le faire”, a déclaré McGregor.

“Et puis des choses comme qui s’occupe du joueur s’il se blesse, le paiement du joueur … il y a beaucoup de choses dont on n’a pas parlé.

“Mais si tout s’aligne bien et est le meilleur avantage pour tout le monde, je n’ai aucun problème avec ça.”

Paul Green, homologue du nord du Queensland, a accepté, affirmant qu’il y avait une volonté d’aider les Warriors, dans les limites du raisonnable.

“Ils ont fait quelques sacrifices en tant que club et s’ils ont besoin d’aide, nous devons voir comment nous pouvons les aider dans tous les domaines”, a déclaré Green.

“Il y a aussi le risque de blessure, nous sommes sur des effectifs réduits, tout le monde n’a que 32 joueurs, il y a aussi ça à considérer.”

Les Warriors reprendront leur saison le 30 mai contre les Dragons de McGregor au Central Coast Stadium.