in

NRL news, NRL va jouer au hardball avec le gouvernement NSW sur quatre nouveaux terrains de banlieue

Le NRL aurait menacé le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud d’éloigner la grande finale de Sydney si l’État ne pouvait pas livrer jusqu’à quatre nouveaux stades de banlieue au cours de la prochaine décennie.

Selon le Sydney Morning Herald, les powerbrokers de la NRL souhaitent vivement que les fonds soient réorientés vers le développement de sites de banlieue après que le gouvernement de l’État a abandonné les plans pour le réaménagement de 800 millions de dollars du stade ANZ samedi.

La ligue avait récemment signé une prolongation pour maintenir la grande finale à Sydney jusqu’en 2042, mais cela était basé sur une promesse de 2 milliards de dollars qui comprenait de nouveaux stades à Parramatta et Moore Park, ainsi que le réaménagement mentionné du stade ANZ en une installation rectangulaire.

Selon des sources, le jeu soutient la décision du gouvernement de la Nouvelle-Galles-du-Sud d’abandonner la rénovation du stade ANZ et fera désormais pression pour jusqu’à quatre stades de banlieue de 15 000 à 20 000 sièges, d’une valeur d’environ 150 à 200 millions de dollars chacun.

Manly, Campbelltown, Penrith et le sud de Sydney auraient été épinglés comme cibles principales, les neuf clubs de Sydney devant être soutenus dans le cadre du plan de la LNR.

Le stade ANZ serait toujours utilisé comme lieu des événements phares du code, accueillant les jeux State of Origin, les finales à succès de Sydney et la grande finale.