in

Nouvelles de la LNR, Roger Tuivasa-Sheck s’associe à l’équipe de NZ Sevens pour un entraînement hors saison

Sorti de l’isolement et de retour à l’entraînement, Roger Tuivasa-Sheck a décidé de mélanger les choses cette saison morte.

Le skipper des Warriors a passé les derniers jours à s’entraîner avec l’équipe néo-zélandaise à Sevens à Mt Maunganui, un peu plus d’un mois loin de lui d’avoir à répondre aux rumeurs selon lesquelles il envisageait un éventuel changement de code.

Stuff comprend que c’était le joueur de 27 ans qui a tendu la main, voulant «rencontrer le côté» et «voir ce qu’était l’environnement».

Il ne s’attendait pas à s’entraîner, mais à son arrivée, il n’a pas fallu être convaincu pour enfiler les chaussures et se joindre à la séance et devait s’entraîner à nouveau avec l’équipe vendredi.

Capitaine des guerriers Roger Tuivasa-Sheck. (Getty)

Un porte-parole de la NZ Sevens a déclaré que s’ils adoreraient annoncer qu’ils avaient signé le gagnant de la médaille Dally M 2018, il n’était là que pour s’entraîner.

Le PDG de Warriors, Cameron George, dit que cela n’indique pas que Tuivasa-Sheck est sur le point de changer de code pour se rendre aux Jeux Olympiques de l’année prochaine au Japon.

« Chaque année, Roger fait un voyage éducatif, l’année dernière, il est allé aux États-Unis », a déclaré George à Stuff.

« Mais cette année, il ne peut pas voyager et c’était une coïncidence que là où il séjournait à Papamoa, l’équipe à sept était là aussi. Il est donc allé dans leur camp pour regarder et apprendre.

« S’il avait pu voyager à l’étranger, comme l’année dernière quand il s’est entraîné dans une université, il l’aurait fait. Il a passé une semaine à travailler avec un entraîneur de sprint l’année dernière. »

Champion des joueurs RLPA – Top 5

Que Tuivasa-Sheck choisisse de passer son temps libre, de continuer à devenir un meilleur joueur en dit long sur lui.

« Il aime apprendre des choses et différentes méthodes d’entraînement et le club était pleinement conscient de ce qu’il faisait avec l’équipe à sept », a déclaré George.

Tout au long de la saison des montagnes russes du club loin de chez lui, Tuivasa-Sheck a exprimé sa frustration d’être régulièrement lié à un passage à l’union de rugby.

George a agi rapidement pour apaiser les craintes que son capitaine ne soit pas au club la saison prochaine, après les commentaires de l’entraîneur entrant Nathan Brown en septembre.

S’exprimant à la radio australienne, Brown a déclaré à l’époque que ce serait un «  bonus  » pour les Warriors si Tuivasa-Sheck était toujours avec l’équipe en 2021, et que le capitaine du club avait toujours les aspirations des All Blacks.

Tuivasa-Sheck était le seul joueur des Warriors à avoir passé toute la saison loin de sa famille.

Le club pourrait faire face à un scénario similaire la saison prochaine et être contraint de se baser à nouveau en Australie, bien qu’un facteur en faveur du club cette fois-ci, soit le temps de planifier.

Cet article a été initialement publié par stuff.co.nz et est reproduit avec permission