in

Nouvelles de la LNR, chronique de Mark Levy


Mark Levy est l’hôte de Émission de radio Wide World of Sports de 2 Go. Branchez-vous de 18 h à 19 h, du lundi au jeudi!

Vous seriez pardonné de penser que Victoria était une garderie avec une partie du sooking ces dernières années et il est temps que l’État enlève l’énorme puce sur son épaule.

Des personnalités du monde de l’AFL ont ridiculisé le plan de la ligue de rugby de reprendre la compétition le 28 mai comme «socialement irresponsable», forçant le président de la Commission ARL, Peter V’landys à riposter, en disant: «Je suis habitué à ce genre de rhétorique de Victoria , ce n’est rien de nouveau pour moi. “

V’landys continue de surpasser ses homologues au sud de la rivière Murray et a d’abord été soumis aux attaques lorsqu’il a renforcé le calendrier des courses de printemps en Nouvelle-Galles du Sud, avec l’introduction de l’Everest de 14 millions de dollars le jour de la Coupe Caulfield et du Golden Eagle de 7,5 millions de dollars pour être exécuté le jour du Victoria Derby.

Au lieu d’accueillir le coup de pouce à l’industrie des courses, les habitants de Victoria ont jeté les jouets hors du lit, attaquant le PDG du Racing NSW pour avoir tenté de “détourner” le carnaval de Melbourne et pour avoir braqué les projecteurs sur Sydney.

Étant donné que les membres du conseil d’administration et les responsables des courses à Victoria vivent toujours dans le passé, le reste de l’industrie – y compris les principaux jockeys, entraîneurs et propriétaires – a félicité V’landys pour sa prévoyance et son apport financier à la course; qui a la possibilité de briller tout au long des mois d’octobre et de novembre, étant donné que les codes footy sont généralement terminés pour l’année.

S’il s’agissait d’une course à deux chevaux, V’landys l’aurait gagnée par la longueur de la ligne droite.

Retrouvez le dernier épisode radio de Wide World of Sports dans le podcast ci-dessous!

Depuis, les Victoriens se sont vengés et il n’est pas surprenant qu’ils mettent la botte au président de l’ARLC au-dessus de sa volonté de reprendre la Ligue nationale de rugby, avec les suspects habituels lançant les attaques, y compris Eddie McGuire.

Le président de Collingwood m’a fait rire l’autre jour, déclarant: “Je n’ai rien vu qui m’ait impressionné avec la LNR pour le moment.” Avec la Ligue à seulement un mois de se remettre en marche, qu’est-ce qui n’est pas impressionnant à ce sujet?

Peter V’landys est aux avant-postes depuis que le coronavirus a frappé nos côtes et le président d’ARLC séduit de nombreuses personnes, car il protège leurs moyens de subsistance en faisant tout ce qu’il faut pour satisfaire les différentes parties prenantes, y compris les diffuseurs.

On ne peut pas en dire autant de son homologue de l’AFL, le président Richard Goyder, dont nous avons à peine vu ou entendu parler alors que le code tourne comme un fou sans tête pour déterminer la meilleure date pour reprendre la compétition.

La fraternité NRL sait depuis des semaines le 28 mai que le footy revient. Ensuite, vous avez le directeur général de l’AFL, Gillon McLachlan, qui n’est pas en mesure de répondre directement à une question assez simple: quand le footy revient-il?

McLachlan est devenu un expert en esquivant les questions en tant que patron de la ligue, mais j’aurais pensé à un moment comme celui-ci, l’AFL a besoin de leadership; ce qui malheureusement fait cruellement défaut.

Nous commençons également à voir la frustration de la communauté de l’AFL, avec l’entraîneur du Premier ministre des Richmond Tigers, Damien Hardwick, applaudissant le “leadership de type ambitieux” de la LNR et disant qu’il souhaitait que l’AFL ait suivi leur exemple et fixé une date à la hauteur du coronavirus crise.

Je dirais que c’est une autre victoire globale pour Peter V’landys, qui continue de faire face à quelques coups de poing de Victoria, mais je n’ai pas encore vu l’État porter un coup de grâce.

Quel est le vieil adage … si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les.

Il est peut-être temps que l’AFL et Racing Victoria commencent à écouter V’landys, qui a fait ses preuves pour faire avancer les choses.

Sinon, ils resteront dans son sillage.

* Faites-moi savoir ce que vous pensez en envoyant un e-mail au Wide World of Sports Radio Show ici