in

Ministre des Sports: l’Open d’Australie est “ le plus susceptible ” d’être retardé – Tennis

Tennis balls are pictured in front of the Australian Open logo before the tennis tournament.

Le ministre des Sports de l’État de Victoria a déclaré que l’Open d’Australie 2021 à Melbourne serait «très probablement» retardé d’une semaine ou deux par rapport à son début prévu le 18 janvier.

Martin Pakula a également déclaré que les négociations entre les différents niveaux de gouvernement et les officiels du tennis étaient proches de la conclusion et que le premier tournoi de tennis du Grand Chelem de l’année devait avoir lieu.

«Il y a un certain nombre de dates potentielles sur la table. J’ai vu des rapports qui suggèrent qu’il sera probablement retardé d’une semaine ou deux. Je pense que c’est toujours plus probable », a déclaré Pakula mercredi. «Mais ce n’est pas la seule option. Comme vous le savez, l’Open de France a été retardé de plusieurs mois et Wimbledon n’a pas eu lieu du tout.

«Je pense toujours qu’il est beaucoup plus probable que ce soit un délai plus court que plus long. Je ne veux pas me répéter indûment, mais ce sont des négociations très complexes.

Le directeur du tournoi Open d’Australie et directeur général de Tennis Australia, Craig Tiley, le week-end dernier, a déclaré que les dates définitives devraient être confirmées dans les deux semaines. L’Open d’Australie a généralement lieu au cours des deux dernières semaines de janvier, ce qui coïncide avec les vacances scolaires d’été en Australie.

Victoria a été durement touchée par une deuxième vague de COVID-19, forçant la ville de Melbourne à un long verrouillage, à un couvre-feu nocturne, à des déplacements et à d’autres restrictions dans l’État. Mais il n’a plus de cas actifs et ses derniers décès dus au virus dans l’État ont eu lieu le 28 octobre.

Pakula, le ministre des Sports, ne commenterait pas les arrangements de quarantaine des joueurs et de leurs entourages au milieu des spéculations sur le fait que le processus pourrait être raccourci à seulement 10 jours, autre que pour réaffirmer qu’ils seraient certainement tenus de se mettre en quarantaine. Toutes les arrivées en Australie doivent actuellement subir une quarantaine d’hôtel de 14 jours.

«La nature exacte de cette quarantaine, qu’il s’agisse ou non de leur propre bulle, ou de quelque chose de plus commun, fait toujours partie de ces conversations», a déclaré Pakula. «Les exigences en matière de quarantaine seront celles qui seront finalement convenues avec la santé publique (les autorités), puis il appartiendra à l’ATP et à la WTA de savoir si elles sont acceptables ou non.»

Les responsables ont effectué quelque 10000 tests de coronavirus avant et pendant l’US Open organisé avec succès à New York en septembre, le Français Benoit Paire étant le seul joueur à renvoyer un positif au COVID-19.

«Un régime de tests extrêmement rigoureux s’appliquera aux joueurs à la fois avant qu’ils ne quittent le port d’où ils viennent et à leur arrivée», a déclaré Pakula. «Et puis j’imagine constamment à travers le temps qu’ils sont dans leur bulle (de biosécurité).»

La semaine dernière, Tennis Australia a annoncé que tous les tournois préparatoires généralement organisés à Brisbane, Sydney, Perth et Adélaïde seraient déplacés dans l’État de Victoria pour éviter tout conflit avec les différentes restrictions aux frontières nationales en Australie. Mais le doute a été jeté sur les événements de préparation lorsque le premier ministre de l’État de Victoria, Dan Andrews, a déclaré que les négociations sur ces tournois et la mise en quarantaine des joueurs étaient loin d’être conclues.