in

Michael O’Leary dit que les vols ne seront pas annulés, donc le gouvernement peut “ se sentir libre ” de payer des remboursements


Le PDG de Ryanair, Michael O’Leary, a déclaré que les vols de sa compagnie aérienne continueraient à fonctionner pendant le verrouillage et que les clients ne devraient donc pas s’attendre à des remboursements.Le patron franc de la compagnie aérienne irlandaise a suggéré que le gouvernement devrait «se sentir libre» de rembourser les passagers après avoir changé son Tout sauf des voyages internationaux essentiels au cours du week-end.L’Angleterre devrait entrer dans un deuxième verrouillage national du jeudi 5 novembre au 2 décembre après que Boris Johnson ait averti que les hôpitaux pourraient être submergés sans mesures drastiques pour freiner la propagation du virus. “ Il n’y aura aucun remboursement ” Michael O’Leary a déclaré que les vols continueraient à fonctionner pendant le verrouillage et que, par conséquent, la société offrirait tout remboursement aux clients (Photo: Getty) Malgré l’avertissement du gouvernement contre les voyages à l’étranger, M. O ‘ Leary a déclaré: «Si les vols fonctionnent, il n’y aura aucun remboursement bien qu’ils puissent profiter de notre politique de changement, nous permettons aux gens de c suspendre leurs horaires de vol à des vols à une date ultérieure si nécessaire. »« Mais si le vol est en cours, il n’y aura aucun remboursement si le vol est annulé sous la direction du gouvernement, ils auront droit à un remboursement. »Lorsqu’on leur a demandé si c’était juste sur les clients, il a répondu: “Ce ne sont que des conseils du gouvernement, je veux dire, vous savez, si le gouvernement veut changer ces conseils et que le gouvernement veut rembourser les passagers eux-mêmes, ils peuvent se sentir libres de le faire.” Mais pour le moment, vous sachez, nous avons des personnes qui voyagent encore sur ces vols qui voyagent pour des raisons essentielles et professionnelles et si le vol fonctionne, il n’y a pas de remboursement. »La compagnie aérienne« s’attend à enregistrer des pertes plus élevées », a déclaré Ryanair se prépare à un La période “ extrêmement difficile ” se poursuit en raison de Covid-19. (Photo: Niall Carson / PA Wire) Ryanair a déclaré qu’elle se préparait à la poursuite d’une période «extrêmement difficile», car elle a signalé une perte de 197 millions d’euros (178 millions de livres sterling) au premier semestre. il «s’attend à enregistrer des pertes plus élevées» au second semestre, malgré une base de coûts plus faible et un bilan plus solide.La pandémie de coronavirus a vu 99% de la flotte du transporteur immobilisé pendant près de quatre mois entre la mi-mars et le La compagnie a déclaré que le trafic au premier semestre était passé de 86 millions à 17 millions de passagers par rapport à la même période de l’année dernière, soit environ 80%, et que son chiffre d’affaires avait chuté de 78% à 1,18 milliard d’euros (1,06 milliard de livres sterling). ), alors que la perte de ce semestre contraste avec un bénéfice après impôts de 1,15 milliard d’euros (1,04 milliard de livres sterling) au premier semestre de l’exercice précédent. Avec presque aucun trafic au premier trimestre de l’année, la «grande majorité» du chiffre d’affaires de la première moitié de l’année a été réalisé au deuxième trimestre, a ajouté la firme. mic, les incertitudes sur le Brexit, les prix des compagnies aériennes, les coûts du carburant, la concurrence des transporteurs nouveaux et existants, les actions des gouvernements et la volonté des passagers de voyager «pourraient avoir un impact significatif» sur ses résultats pour le reste de l’année. un «afflux d’aides d’État illégales de la part des gouvernements de l’UE» aux transporteurs, notamment Air France et Lufthansa, qui, selon elle, «fausserait la concurrence et permettrait aux transporteurs nationaux défaillants de se livrer à des ventes à des prix inférieurs aux coûts pendant de nombreuses années».