in

L’US Open se tiendra au milieu d’une pandémie de coronavirus: rapport

L’US Open se tiendra cette année avec la United States Tennis Association pour organiser l’événement sans fans au milieu de la pandémie.

Selon Forbes, le circuit ATP masculin et la WTA devraient approuver un plan pour l’événement qui se déroulera entre le 31 août et le 13 septembre à New York.

Le rapport affirme qu’une annonce officielle est attendue prochainement.

Les accords de l’USTA avec les tournées des hommes et des femmes “se produisent ou presque”, a déclaré une source Forbes.

ESPN a également signalé que l’USTA attend que les autorités sanitaires locales et nationales approuvent le plan.

“Nous suivons chaque étape de la procédure (de redémarrage) dans le grand espoir d’annoncer que l’US Open 2020 se déroulera à sa date prévue”, a déclaré le porte-parole de l’USTA, Chris Widmaier, dans le rapport ESPN. “Nous espérons faire une annonce dans un très proche avenir.”

Le tennis professionnel a été suspendu en mars en raison de la pandémie de COVID-19.

L’Open de France a été déplacé en septembre et devrait commencer une semaine après la finale masculine prévue de l’US Open.

Le numéro un mondial Novak Djokovic et le champion en titre de l’US Open masculin Rafael Nadal et Roger Federer ont déjà annoncé qu’ils ne se rendraient pas aux États-Unis.

Plusieurs autres joueurs ont exprimé leur inquiétude quant à la participation au tournoi de New York.

“Je comprends que les tournois sont impatients de se dérouler, mais la sécurité de tous doit être la priorité”, a déclaré l’Australien.

Nick Kyrgios n’était pas si gentil: “L’ATP essaie de faire avancer l’US Open. Égoïste avec tout ce qui se passe en ce moment. Évidemment Covid, mais aussi avec les émeutes, ensemble, nous devons surmonter ces défis avant le retour du tennis dans mon avis “, a-t-il écrit sur .

À New York, il y a eu 210 259 cas de COVID-19 et 22 124 décès, rapporte l’Université Johns Hopkins. Les décès dans l’État de New York dépassent les 30 000 morts.

L’US Open de l’année dernière a attiré un record de fréquentation de près de 740 000 fans et l’événement est le moteur qui dirige l’USTA au pouvoir.