in

L’UEFA en pointe pour les éliminatoires pour terminer les ligues nationales suspendues


L’UEFA est plus disposée à ce que les ligues adoptent de nouveaux formats pour déterminer les places finales en championnat pour la qualification européenne si les compétitions nationales suspendues ne peuvent pas être terminées en raison de restrictions gouvernementales ou de problèmes financiers causés par la pandémie de coronavirus.

La déclaration de jeudi ouvre la porte aux ligues qui adoptent temporairement des formats de séries éliminatoires afin que la qualification pour la Ligue des champions et la Ligue Europa puisse être déterminée en fonction du «mérite sportif».

L’UEFA a averti que les équipes pourraient se voir refuser des places en Europe si les ligues sont arrêtées prématurément et « il y a une perception publique d’injustice ».

La Belgique est à ce jour la seule grande équipe de haut vol à annoncer son intention d’arrêter la compétition, tandis que la fédération néerlandaise prévoit également d’annuler le reste de la saison.

« Le scénario idéal, si la situation pandémique le permet, est de terminer les compétitions nationales actuellement suspendues, permettant aux clubs de football de se qualifier pour les compétitions interclubs de l’UEFA sur la base du mérite sportif dans leur format d’origine », a déclaré l’UEFA. «Si ce résultat n’était pas possible, notamment en raison de problèmes de calendrier, il serait préférable que les compétitions nationales suspendues recommencent avec un format différent d’une manière qui faciliterait encore la qualification des clubs sur la base du mérite sportif.»

Les meilleures ligues européennes – Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie et France – ont toutes un format traditionnel où les équipes s’affrontent à domicile et à l’extérieur. Certains pays comme la Belgique ont un système où la ligue se divise après 30 matchs en séries éliminatoires.

« Si une compétition nationale se termine prématurément pour des raisons légitimes … la procédure de sélection des clubs doit être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires », a déclaré l’UEFA.

Les propres compétitions interclubs de l’UEFA ont été suspendues le mois dernier, et certains matchs des 16 derniers matches de Ligue des Champions et d’Europa League n’ont pas encore été disputés.

L’UEFA a reconnu qu’il pourrait y avoir des ordonnances des autorités interdisant les événements sportifs, de sorte que «les compétitions nationales ne peuvent pas être terminées avant une date qui permettrait de terminer la saison en cours en temps voulu avant le début de la prochaine saison».

L’UEFA a également déclaré qu’elle était consciente que «des problèmes économiques insurmontables» pourraient signifier que la réalisation de programmes de matches est «impossible, car cela mettrait en danger la stabilité financière à long terme» des ligues ou des clubs.

Mais l’UEFA a annoncé jeudi qu’elle partagerait près de 70 millions d’euros (75,5 millions de dollars) entre 676 clubs qui ont libéré des joueurs pour les éliminatoires du Championnat d’Europe et les matchs de la Ligue des Nations au cours des deux dernières années.

L’argent est débloqué tôt pour aider «à la lumière de la crise actuelle et des difficultés financières auxquelles de nombreux clubs sont confrontés», a déclaré l’UEFA.

Un accord de longue date entre l’UEFA et l’Association européenne des clubs garantit aux clubs au moins 200 millions d’euros sur les revenus de l’Euro 2020 pour compenser la libération des joueurs aux fonctions nationales au cours du cycle 2018-20.

Les paiements aux clubs devaient être effectués après l’Euro 2020, mais étaient versés maintenant après que l’épidémie de coronavirus a forcé le report du tournoi à l’année prochaine.

Le club le plus rémunéré recevra 630 000 euros calculés au prorata par joueur nommé sur la feuille de match d’une équipe nationale. Ce club n’a pas été identifié.

L’UEFA a déclaré que 2,7 millions d’euros de l’argent iront aux clubs après les éliminatoires de l’Euro 2020 à 16 nations plus tard cette année. Les joueurs sélectionnés pour le tournoi Euro 2020 gagneront au moins 130 millions d’euros de plus pour leurs clubs de l’UEFA.