in

Loi Pinel : les pièges à éviter

loi de pinel

Dans le monde de l’investissement immobilier, la loi Pinel est arrivée comme étant une vraie bouée de sauvetage. Le dispositif a été mis en place pour relancer effectivement le marché du neuf en France.

Investir en Pinel est une très bonne décision en soi. Se rendant compte de l’opportunité qui existe en achetant un bien en Pinel, il n’est pas rare de rencontrer quelquefois des petits accrocs qui peuvent vite ternir votre enthousiasme. Le risque le plus important, c’est de ne pas trouver de locataire une fois que vous avez acquis une propriété.

Des conditions Pinel non remplies

La première chose à faire, mais surtout la première chose à éviter, c’est d’acheter un bien qui ne sera pas éligible au dispositif Pinel. En effet plusieurs critères sont à suivre, notamment en matière de gestion énergétique et environnementale.

Avant d’acheter donc, vérifiez bien que toutes les conditions Pinel soient bien remplies ou en passe de l’être. Est-ce que le bien se trouve dans une zone éligible, les exigences des labels « verts » sont-elles remplies ? Une revente est-elle possible plus tard ?

Attentions aux achats surévalués

Depuis que des dispositifs de défiscalisation existent, l’immobilier neuf est vendu presque 20 à 30 % au-dessus de sa valeur réelle. Cela a toujours été ainsi. Mais dans ce cas-là, c’est le promoteur immobilier qui obtient des réductions d’impôts.

Votre plan fiscal ne regarde que vous. Mais quand le promoteur apprendra que vous souhaitez bénéficier du Pinel, cela va vite réduire votre marge de négociation tarifaire. Vous risquez donc d’acheter un bien désavantageux au prix le plus fort du marché. Ne parlez surtout pas de plan Pinel, achetez comme si vous allez y vivre.

L’emplacement du bien est primordial

Quand vous voulez tirer profit du plan Pinel, il faut vous rappeler qu’il est impératif d’avoir des locataires. Donc, si une superbe demeure au bord d’un lac avec vue panoramique peut être une bonne affaire, dans le dispositif Pinel elle peut devenir un vrai cauchemar.

La loi Pinel s’applique en premier lieu aux zones dites tendues. C’est-à-dire là où les demandes en immobilier sont plus fortes que les offres. Et une des choses à éviter au plus vite, c’est bien sûr de louer un bien sans aucune préparation derrière. Sachant que les loyers vont vous servir de revenus, savoir attirer des locataires est donc vitale.

tester votre eligibilite