-

Location de voiture avec chauffeur : les pièges à éviter

Lorsque vous louez une voiture avec chauffeur, il est important de faire attention à plusieurs points pour ne pas payer de frais supplémentaire inutiles ou tomber dans des arnaques. Généralement, c’est pour une occasion bien particulière que vous décidez de prendre un chauffeur, il faut donc être vigilant. Ainsi, avant même de prendre les clés ou de signer un quelconque contrat, il y a plusieurs critères à vérifier si vous ne voulez pas vous retrouver à découvert à cause de la location d’une voiture. 

Refuser le changement de catégorie de véhicule 

C’est une technique assez classique et culottée, mais qui a déjà fait ses preuves, c’est pourquoi vous devrez être ferme. Vous venez de récupérer votre voiture avec chauffeur pour une occasion unique et comme tout bon loueur, vous avez pris une belle citadine puisque vous restez en ville. Vous n’allez pas faire 10 000 km dans la semaine et vous avez besoin de quelque chose de pratique pour vous garer en ville. Manque de chance, le loueur vous affirme que le modèle réservé n’est plus disponible, ils ont eu trop de location. Il y a eu une erreur à l’enregistrement, etc.

 

Ce n’est pas la façon la plus calme de commencer votre événement, mais refusez à tout prix de passer à une autre catégorie. C’est juste une manière pour eux de faire louer les modèles plus gros, moins économiques que personne ne réserve. La location avec chauffeur représente déjà un coût important, inutile d’engendrer des frais supplémentaire.

Surveillez le forfait kilométrique 

Le forfait kilométrique est souvent compris entre 100 à 300 km en semaine et 800 km le week-end. Mais, même 800 km, ça ne fait pas une si grande distance, si vous roulez avec vos amis au quatre coins de la ville ou du département. Il est donc conseillé de veiller à ce que vous ne dépassiez pas le forfait, car chaque kilomètre en plus est en moyenne à 50 centimes. 100 km en plus, ce sont alors 50 euros à rajouter sur le prix total de la location. Ou alors, optez pour un forfait kilométrage illimité. Plus cher, mais au moins, vous ne risquez pas d’avoir de mauvaises surprises. À noter que si vous faites rouler le chauffeur plus que prévu, il faudra également considérer ses frais.

Les petites lignes du contrat 

Il est important de lire chaque ligne de votre contrat afin de ne pas tomber dans le panneau, et ainsi payer plus cher. Par exemple, vous pourriez vouloir la rendre très tôt le matin avant votre vol de retour. Vérifiez que le chauffeur peut le rendre tôt et que des horaires non classiques n’engendrent pas une taxe supplémentaire. Vous pourrez aussi vous informer sur le prix des réparations selon certains dégâts. En effet, si c’est votre chauffeur qui roule n’importe comment, vous ne serez pas tenu responsable, mais si vous souillez la banquette ou que vous cassez quelque chose, c’est votre assurance qui devra payer les frais.

Vérifiez les garanties de l’assurance

Généralement, la location d’une voiture comprend une assurance au tiers et une assurance contre le vol et les dommages. Le problème, c’est que vous ne choisissez pas cette assurance et la franchise que vous aurez à payer en cas de dégât peut facilement atteindre les 800 euros, ce qui est franchement excessif. Alors, il vaut mieux que vous preniez une assurance tout risque de votre côté pour être couvert en cas d’incident, et cela même si vous ne conduisez pas le véhicule.

Private luxury chauffeur service French Riviera | Kingdom Limousines

Si vous avez réglé la caution et location avec une Mastercard ou une American Express, ces cartes bancaires protègent automatiquement leurs clients, et la banque paiera la franchise si c’est nécessaire. Si l’on vous demande une caution en liquide, faites demi-tour et allez voir la concurrence. Une caution en liquide ne vous garantit aucunement qu’elle vous sera rendue et ça sent l’arnaque à plein nez.

 

Pensez également à regarder les termes de l’assurance de l’entreprise de location. Si votre chauffeur attrape un accident, qu’il vous blesse ou détériore vos affaires, cela doit être remboursé.

L’état des lieux de la voiture 

Enfin, comme pour un appartement, vérifiez scrupuleusement à l’état des lieux avec le concessionnaire afin qu’il ne puisse pas faire d’erreur. S’il loupe un défaut ou un dégât déjà présent sur le véhicule, il pourrait vous le faire payer très cher. Une simple rayure et vous devrez repayer la peinture de la carrosserie entière. Alors que l’on sait tous qu’avec un coup de feutre, ça ne se voit plus. N’hésitez donc pas à lui faire remarquer les dégâts déjà présents sur la voiture, quitte à paraître un peu embêtant. Si votre chauffeur attrape le moindre accro, pensez à le noter et à prévenir le loueur.

Partager cet article

Actualités