in

LNR: Les dragons Jack de Belin ne reviendront pas

La LNR a confirmé que la star des Dragons, Jack de Belin, ne reviendrait pas sur le terrain après qu’un jury n’a pas été en mesure de rendre un verdict dans son procès pour viol.

De Belin a été le cas de test le plus célèbre de la LNR de la politique «No-Fault Stand Down» qui a empêché le rameur arrière des Dragons de se rendre sur le terrain pendant deux saisons consécutives.

Le joueur de 29 ans a touché le plein salaire, plus de 600 000 $ par saison, tout en participant à des tâches d’entraînement standard bien qu’il ne soit pas admissible le jour du match.

Le PDG de la LNR, Andrew Abdo, a confirmé lundi que Belin resterait soumis à la politique, ce qui signifie qu’un joueur ne peut pas se rendre sur le terrain s’il fait face à une infraction passible d’une peine maximale de 11 ans ou plus.

Jack De Belin (Getty)

“La règle No-Fault Stand Down ne consiste pas à se forger une opinion sur la culpabilité ou l’innocence d’un individu, il s’agit de protéger les valeurs et la réputation du jeu alors qu’une grave procédure pénale est en cours”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

“M. de Belin restera soumis à la règle de suspension sans faute jusqu’à ce que sa procédure pénale soit tranchée par la Cour.”

Le concours a ajouté qu’ils continueraient à surveiller le cas de Belin en attendant de nouvelles mises à jour.

L’avenir de De Belin dans la LNR reste désormais obscurci après que les Dragons ont annoncé en septembre qu’un contrat au-delà de la saison 2020 pour l’ancienne star des Blues dépendait de l’issue de son procès.

Le grand mal de tête qui attend Melbourne en 2021: le comportement immortel