-

L’interdiction de l’impression des tickets de caisse repoussée en avril

Les tickets de caisse existent depuis de nombreuses décennies, et permettent aux acheteurs de produits d’avoir un visuel sur leurs achats. Ils permettent notamment de prouver l’achat d’un produit, de garder en mémoire les achats effectués et de faire leurs comptes manuellement, de vérifier le montant total de leurs achats, également d’être informé, pour tout achat, du solde de points de fidélité ou des promotions en cours.

Cependant, la légitimité des tickets de caisse en papier est largement discutée aujourd’hui, et ces derniers disparaîtront prochainement. 

L’impression des tickets de caisses : causes et effets de sa suppression

Leur existence est remise en cause, c’est pourquoi, ils seront, en avril 2023, irrévocablement supprimés.

Impact environnemental et sanitaire

Les tickets de caisse en papier, imprimés en magasin, disparaîtront en avril 2023 de tous les commerces. En effet, ces derniers ont un impact environnemental largement négatif, notamment concernant le gaspillage.

La majorité des consommateurs ne conservent plus leurs tickets de caisse. Ils se contentent aujourd’hui de les consulter, à la suite d’un achat, pour vérifier les erreurs potentielles qui auraient pu être commises par l’hôte de caisse, ou pour étudier les points de fidélité qu’ils disposent dans une enseigne. À la suite de cela, une grande partie des tickets sont jetés.

Selon les statistiques, en France, ce sont près de 30 milliards de tickets qui sont imprimés. Ainsi, cette suppression est expressément portée par la loi anti-gaspillage de 2020. 

En plus de cela, les tickets de caisse sont des papiers thermiques, ils ne contiennent pas d’encre, mais les caractères apparaissent avec la chaleur. Ces papiers contiennent une substance appelée bisphénol, un perturbateur endocrinien bien connu. La suppression est donc également pour cause sanitaire.

La dématérialisation des tickets

Un grand nombre de commerçants proposent déjà aux clients de ne pas imprimer le ticket de caisse, afin d’éviter tout gaspillage. Certaines enseignes ont commencé, depuis plusieurs années déjà, la dématérialisation de cette preuve d’achat. Les récapitulatifs d’achats sont ainsi envoyés directement par mail aux consommateurs, et ont la même valeur que les tickets papier, comme c’est le cas avec la caisse enregistreuse Toporder.

C’est cette solution qui sera largement proposée aux enseignes commerciales. Les clients pourront alors recevoir le ticket par SMS, mail ou directement sur son application bancaire, mais également scannant un QR code directement en caisse, à partir du 1ᵉʳ avril 2023.

Le report de la suppression des tickets de caisses papier

Initialement, cette suppression devait entrer en vigueur à partir du 1ᵉʳ janvier 2023, cependant, la décision a été reportée au mois d’avril. En cause, les commerçants qui n’ont pas eu le temps de s’adapter à cette nouvelle réglementation. Ces derniers n’avaient pas encore tous mis au point les nouvelles solutions pour transmettre les tickets aux clients.

De plus, de nombreux consommateurs ne sont pas favorables à cette mesure, estimant que cela compliquera leurs possibilités de vérification des prix de leurs produits.

Il faut tout de même considérer que certains tickets ne seront pas soumis à la dématérialisation, tels que les tickets de caisses d’achats de produits sous garantie, pour les tickets de carte bancaires dont la transaction a échoué ainsi que pour les crédits.

Html code here! Replace this with any non empty raw html code and that's it.

Partager cet article

Actualités