-

L’Homme bientôt dépassé dans la recherche ? Comment une nouvelle IA révolutionne le monde de la science

L’émergence des technologies innovantes requiert une compréhension profonde des matériaux utilisés, des voitures légères aux ordinateurs puissants et aux batteries à haute capacité.

Cependant, analyser ces matériaux sous le microscope électronique est un processus compliqué et chronophage. Dans ce contexte, le Pacific Northwest National Laboratory (PNNL) a développé un modèle d’intelligence artificielle (IA) capable d’identifier les motifs dans les images de microscope électronique sans intervention humaine, ce qui constitue une avancée majeure pour la science des matériaux autonomes.

Lire aussi :

La Révolution de l’IA en Science des Matériaux

L’analyse traditionnelle des matériaux au microscope est entravée par le besoin de données étiquetées manuellement, un processus long et sujet à l’erreur humaine. Steven Spurgeon, scientifique senior au PNNL, et son équipe travaillent à l’application de l’IA dans ce domaine depuis des années pour surmonter ces obstacles. Leur nouvelle approche, basée sur le modèle ResNet50 et un ensemble de données non étiquetées, permet de classer automatiquement les images sans besoin d’intervention humaine.

Vous voulez être sûr à 100% qu’un texte n’a pas été généré par IA ? Cette nouvelle méthode est pour vous

L’Innovation par l’Automatisation

Le modèle mis au point par PNNL divise les images en petites sections, analyse leur similarité et les regroupe en communautés représentant différentes caractéristiques des matériaux. Cela conduit à une représentation abstraite des motifs, permettant une analyse plus précise et objective sans les biais de la classification manuelle. Arman Ter-Petrosyan, un chercheur associé, souligne l’importance de cette avancée pour comprendre les dommages causés par les radiations et d’autres phénomènes matériels.

Au-delà de la Perception Humaine

La principale force du nouveau modèle IA réside dans sa cohérence et sa capacité à intégrer divers types de données, surpassant les limitations humaines. Cela ouvre la voie à des modèles multimodaux capables d’analyser simultanément différentes informations sur les matériaux, offrant une compréhension plus complète et des prédictions plus précises.

Vers une Expérimentation Autonome

Le développement de ce modèle IA marque un pas de plus vers l’autonomie dans l’expérimentation des matériaux. Le projet AutoEM de PNNL, par exemple, utilise déjà l’IA pour identifier et examiner automatiquement les caractéristiques pertinentes dans les images de microscopes électroniques. L’objectif à long terme est de permettre des expériences matérielles robustes et indépendantes, accélérant la recherche et le développement.

Prochaines Étapes et Applications Futures

Les chercheurs de PNNL ne s’arrêtent pas là : ils travaillent à affiner le modèle pour qu’il comprenne de nouvelles modalités de données et des phénomènes plus complexes. La rapidité d’analyse est également en cours d’amélioration pour permettre une utilisation en temps réel. Ces efforts visent à établir des normes pour l’utilisation pratique de l’IA dans l’expérimentation des matériaux, ouvrant des perspectives nouvelles pour la communauté scientifique.

À votre avis, L’IA en médecine ça sert vraiment à quelque chose ? La réponse avec cette étude de Harvard

Cet article explore une percée majeure dans le domaine de la science des matériaux grâce au développement d’un nouveau modèle d’intelligence artificielle par le Pacific Northwest National Laboratory. Capable d’identifier les motifs dans les images de microscopes électroniques sans intervention humaine, ce modèle révolutionne l’analyse des matériaux, ouvre la voie à une expérimentation autonome et promet d’accélérer le développement de nouvelles technologies.

Source : Newswise

Html code here! Replace this with any non empty raw html code and that's it.
Guillaume Aigron
Guillaume Aigron
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je suis aussi grand fan d'animés japonais et de gaming, je vous propose de vous partager mes dernières trouvailles journalières. Bonne lecture !

Partager cet article

Actualités