in

Les Wallabies battent les All Blacks, Bledisloe Cup, cartons rouges, Ofa Tu’ungafasi, Lachlan Swinton, arbitre Nic Berry

Les Wallabies ont remporté une épopée palpitante contre les All Blacks 24-22 à Brisbane, mais deux cartons rouges en première mi-temps ont gâché le concours.

Les Wallabies avaient une avance de 8-5 lorsque l’ailier débutant Tom Wright a reçu un coup brutal du pilier des All Blacks Ofa Tu’ungafasi sur le menton.

Après que le TMO ait disséqué le jeu, le Kiwi a reçu un carton rouge de l’arbitre Nic Berry.

« C’est un contact direct avec le menton du porteur du ballon et je ne vois pas de baisse significative de la hauteur du corps du porteur du ballon pour qu’il y ait une quelconque atténuation », a expliqué Berry au capitaine des All Blacks, Sam Cane.

« C’est un carton rouge. »

Carton rouge du flic des All Blacks pour un tacle élevé

Avec un homme à terre, les Wallabies n’ont pas réussi à tirer le meilleur parti de l’avantage, puis eux aussi étaient sur le côté receveur d’un carton rouge.

Un autre jeune des Wallabies qui faisait ses débuts, Lachlan Swinton, a été expulsé cinq minutes avant la mi-temps pour un tacle étrangement similaire sur le verrou des All Blacks Sam Whitelock.

Les cartons rouges ont souligné l’intensité du match, qui a également vu les émotions déborder dans un push-and-shove entre James Slipper et Cane.

Swinton a reçu un carton rouge à ses débuts

Mais les expulsions ont déclenché un débat sur l’utilisation des cartons rouges pour des tacles hauts apparemment accidentels.

« C’était difficile pour les arbitres, mais ils n’ont pas le choix », a déclaré Tim Horan, légende des Wallabies. Fox Sports.

« Les lois sont là. J’aurais aimé qu’il y ait un moyen de donner un carton jaune et de mettre le joueur sous rapport et ensuite il peut revenir sur le terrain ou vous pouvez réellement le remplacer après 10 minutes.

« Cependant, avoir seulement 14 hommes pour le moment, ce sont les lois. »

Les émotions débordent entre les Wallabies et les All Blacks

Une autre légende des Wallabies est cependant allée un peu plus loin et a appelé les législateurs du rugby à revoir ce qui constitue un carton rouge.

« Il doit y avoir un meilleur moyen. Pour moi, ce devrait être un carton jaune, les mettre au compte rendu et continuer le match », a déclaré Kearns à la mi-temps. Fox Sports.

« Cela ruine le jeu, ruine le spectacle. »

Sur les réseaux sociaux, les médias et les anciens joueurs ont également débattu des cartons rouges du jeu.

« Une façon de gâcher un bon match. Wow. Devrait être 15 contre 15, mais je suppose que l’un des points positifs est qu’il y aura beaucoup d’espace là-bas », a tweeté l’ancien Wallaby Quade Cooper.

« Mettez-les simplement sur le rapport. »

L’ancien All Black Justin Marshall a été cinglant du carton rouge à Tu’ungafasi en faisant valoir que les joueurs sont parfois simplement incapables de se retirer assez rapidement de plaquages ​​potentiellement dangereux lorsque leur adversaire se déplace soudainement.

« Je ne peux pas être d’accord avec cela. Ayant joué au jeu et compris les zones de contact et comment il y a cette minuscule microseconde intention et contact », a-t-il déclaré sur Ciel.

« L’intention n’était jamais de le frapper là-bas d’après ce que j’ai vu. Je pense certainement que le joueur qui portait le ballon, Tom Wright, n’a pas aidé la situation. »

« C’est ridicule, franchement », a déclaré le commentateur de Newstalk ZB Elliott Smith à propos de la décision.

Tom Wright est frappé avec un tacle haut directement au menton (FOX Sports)

Avant l’affrontement de samedi soir, les seuls All Blacks à avoir été expulsés étaient Cyril Brownlie, Colin Meads, Sonny Bill Williams et Scott Barrett.

S’exprimant après la victoire au Suncorp Stadium, Wright a déclaré qu’il n’avait pas été blessé par le coup de Tu’ungafasi.

« Ce n’est pas trop mal. Cela fait partie du football », a-t-il déclaré.

« Nous nous sommes serrés la main à la fin. C’est comme ça que le jeu se déroule. Ce n’est pas nouveau. »

Tom Wright des Wallabies frappe le ballon (Getty)

Cane a déclaré que les cartons rouges avaient eu un impact sur la structure des All Blacks dans ce que le skipper des Wallabies Michael Hooper a décrit comme un « jeu sauvage ».

« Ce fut un sacré match », a déclaré Cane après la défaite.

«C’est un jeu un peu plus différent que celui auquel nous sommes habitués avec toutes ces cartes.

« Je pensais que c’était parfois assez clinique et ils méritaient de gagner ce soir. »

James Slipper des Wallabies et Sam Cane des All Blacks s’affrontent (Getty)

«C’était comme un combat de chiens là-bas», a ajouté Beauden Barrett.

« Nous n’étions probablement pas aussi calmes que nous l’avons été et aurions dû l’être, donc c’est décevant.

« Ils étaient certainement partants – vraiment passionnés ce soir. »