in

Les travailleurs ne soutiennent pas Pep Vilar en tant que nouveau directeur d’Informativos de TVE

Il Le TVE News Council a tenu un référendum non contraignant pour connaître l’avis des travailleurs concernant la nomination de Pep Vilar comme nouveau chef de la région pour remplacer Begoña Alegría. Une nouvelle qui leur a été communiquée le 8 juillet, ils ont donc accepté le statut de l’information, qui prévoit, dans son article 52, que le Conseil doit publier un rapport non contraignant sur l’aptitude du candidat proposé, et qu’il peut le faire convoquer un référendum parmi les professionnels des services d’information.

Pep Vilar, directeur des nouvelles de TVE

Pep Vilar, directeur des nouvelles de TVE

Les résultats montrent, pour commencer, une faible participation: avec seulement 441 voix exprimées, 23,54% du recensement. Par ailleurs, le soutien à Pep Vilar est inférieur de moitié: seulement 41,50% favorable (183 voix) contre 42,86% contre (189 voix). À cela, nous devons ajouter 69 votes blancs, les 15,64% restants.

En décembre 2019, Almudena Ariza a démissionné de la direction de la zone de presse car il n’avait pas le soutien nécessaire lors de ce même référendum. Ariza, correspondante réputée, devait succéder à Begoña Alegría. Cependant, il a estimé que 61,85% des votes favorables (308) n’étaient pas suffisants contre 23,49% contre, plus 14,64% des votes blancs. « Ma candidature a été approuvée mais à une majorité que je ne considère pas suffisante », a-t-il alors soutenu.

Lors de la nomination de Begoña Alegría à l’été 2018, la participation était de 46%. Alegría a obtenu 769 voix pour, 48 contre et 81 abstentions. Auparavant, avec le PP au gouvernement, José Antonio Álvarez Guindín avait obtenu 28 voix pour et 573 contre, tandis que Julio Somoano avait recueilli 38 voix pour (8,05%) contre 335 contre (70,97% ).

Selon le TVE News Council, la conclusion de ce référendum est que la majorité des professionnels qui ont voté n’ont pas soutenu la proposition de Pep Vilar en tant que nouveau directeur des News. Cependant, ils regrettent la faible participation qui « pourrait être due en partie à la situation pandémique et à la période des vacances », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Le Conseil offre sa collaboration

En cas de ratification de la nomination, le News Council offre sa collaboration à Pep Vilar en tant que responsable de la zone et attend de lui qu’il « respecte les principes de qualité, d’indépendance, de rigueur et de pluralité » institué par la loi nationale sur la radio et la télévision, le statut de l’information et les principes de programmation « , convaincu que » la défense de ces principes est un objectif partagé par tous les professionnels de l’ETP « .