-

Les protéines d’insectes : aliment d’avenir pour les croquettes pour chien

Une petite révolution est en place depuis quelques années dans le monde de l’alimentation des chiens. De plus en plus de fabricants de croquettes utilisent désormais des protéines d’insectes. Ces dernières sont considérées comme un aliment d’avenir pour nos fidèles compagnons. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce mets à 6 pattes. 

Comment sont élevés les insectes ? 

On hésite généralement entre les croquettes pour chien ou le fait maison quand il s’agit de l’alimentation de son animal. Et pourquoi pas des croquettes aux insectes ? Les insectes utilisés dans les croquettes pour chiens sont élevés dans une ferme laboratoire. Dans un environnement contrôlé, ils sont placés dans des bacs qui sont superposés sur des étagères. 

De manière générale, le ver de farine est l’insecte le plus utilisé. Il a quatre stades de croissance : 

  • L’adulte qui est à un stade de reproduction
  • Les œufs qui sont générés par les adultes
  • Les larves qui sont l’évolution des œufs
  • Les nymphes qui vont ensuite devenir des adultes pour recommencer le cycle

Pour transformer la larve, ils vont la séparer de son substrat à la fin du cycle de croissance. Cela va donner deux matières : l’insecte, riche en protéines et en lipides qui est prêt à être récolté, et le fumier, un engrais organique excellent pour les grandes cultures et les potagers. 

Les avantages des insectes dans les croquettes

L’élevage des insectes représente de nombreux avantages, que ce soit pour la santé du chien ou bien pour son faible impact environnemental. 

Faible impact environnemental

Aujourd’hui déjà, le monde compte plus d’habitants que jamais. L’ONU prévoit même que la population mondiale atteigne 11 milliards d’individus d’ici à la fin du siècle. Combinée à un niveau de vie en hausse, cette rapide croissance démographique entraîne notamment une consommation de viande toujours plus élevée. Pourtant, les effets de l’agriculture industrielle sur l’environnement sont dévastateurs. 

Plus de 70 % de toutes les terres agricoles dans le monde sont utilisés comme pâturage ou pour la culture de fourrage. Ainsi, elles sont directement ou indirectement nécessaires à l’élevage d’animaux de ferme.

Les bovins, en particulier, sont une charge majeure pour l’environnement et le climat. En effet, ils produisent d’énormes quantités de méthane lors de la digestion et contribuent donc en grande partie à l’effet de serre. 

Par rapport à l’élevage de bovins, la production de protéines d’insectes n’a besoin que d’environ 10 % de l’énergie nécessaire pour un même rendement protéique. En effet, la production d’un kilo d’insectes demande 20 fois moins d’eau que pour la production d’un kilo de bœuf.

De plus, cela émet entre 5 et 20 fois moins de CO2 et nécessite 12 fois moins de nourriture végétale. Par conséquent, les croquettes contenant des protéines d’insectes protègent l’environnement. 

Une source d’alimentation saine

Au-delà d’être meilleures pour la planète, les croquettes faites à partir de protéines d’insectes constituent également une source d’alimentation saine et hypoallergénique.

Elles garantissent une alimentation équilibrée et contiennent tous les minéraux et vitamines nécessaires à la bonne santé de l’animal. En effet, les insectes concentrent deux fois plus de protéines que la viande animale.

Concernant les autres apports nutritionnels que doivent contenir les croquettes, les fabricants ont trouvé des alternatives. Ils utilisent des légumineuses, telles que des patates douces, des pois et des lentilles. 

Les insectes : un ingrédient comme les autres ? 

Lorsque la farine d’insectes est intégrée aux croquettes, elle ressemble à n’importe quel autre aliment en termes d’apport en protéines, de goût et de visuel. Finalement, c’est surtout la composition des croquettes dans sa globalité qui est important.

Pour cela, il suffit de se demander si la croquette contient assez de protéines et une quantité suffisante des nutriments requis pour répondre aux besoins nutritionnels du chien. Ces derniers sont les lipides, les acides gras essentiels, les acides aminés, les minéraux, les vitamines et les oligoéléments.

La protéine d'insectes dans l'alimentation animale

Partager cet article

Actualités