in

Les professionnels de l’Olympiacos célèbrent la fête Corona

Fêtez sur le toit-terrasse jusqu’à l’arrivée de la police: Au traditionnel club grec Olympiacos Le Pirée, la participation de trois joueurs à une « soirée coronavirus » dans un hôtel fait sensation.

« Il est inacceptable d’ignorer les interdictions et règlements de notre équipe pour cette saison », ont déclaré les leaders du championnat et ont publiquement mis au pilori les professionnels Ruben Semedo, Lazar Randelovic et Bruno Felipe.

Après la victoire 2-0 à l’extérieur à OFI Crete lundi soir, le trio a pris part à une fête interdite et s’est vu infliger « la peine maximale ». Comme les autres invités, la police a donné aux joueurs un billet de 300 euros, et le propriétaire de l’hôtel a dû payer 3000 euros après qu’un voisin ait signalé la célébration illégale à 2h30 du matin, heure locale.

De nombreux invités, qui s’étaient apparemment arrangés pour se rencontrer sur les réseaux sociaux, se seraient cachés dans les toilettes pour ne pas être découverts par la police. En Grèce également, des mesures strictes sont actuellement en place dans la lutte contre le COVID-19.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(« /pub/js/facebook-tracking.js?88 »);