in

Les organisateurs qatariens espèrent plus de globes oculaires indiens pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2022 que l’édition 2018 – Football

Representational photo.

Les organisateurs de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar s’attendent à plus de globes oculaires indiens que lors de l’édition 2018, car les matchs se joueront à des moments opportuns pour le public du pays, a déclaré mercredi le PDG Nasser Al Khater.

Le Qatar deviendra le premier pays du Moyen-Orient à accueillir le méga événement sportif, qui débutera le 21 novembre 2022.

“La Coupe du Monde de la FIFA n’est peut-être pas aussi gigantesque (en Inde) que la Coupe du Monde de Cricket, mais la Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie a attiré près de 300 millions de téléspectateurs en Inde et cela ne fera qu’augmenter en 2022”, Khater a déclaré à PTI dans une interview.

«En Inde, la majorité des matches débuteront à des moments opportuns. Pendant la phase de groupes, le premier match débutera à 15h30 IST et le dernier match à 00h30 IST. Les deuxième et troisième matches à 18h30 et 21h30 IST respectivement, qui seront tous deux consommés par le public diffusé en soirée aux heures de grande écoute en Inde. » Khater a déclaré que le Qatar s’était engagé à offrir une expérience abordable et passionnante à tous ceux qui visitent le pays pendant la Coupe du monde.

«Nous nous engageons à offrir une Coupe du Monde de la FIFA passionnante, mémorable et abordable pour tous ceux qui se rendront en 2022, en particulier à la lumière de l’impact de la pandémie de COVID-19. Malgré les moments difficiles dans lesquels nous vivons, nous veillerons à ce que 2022 reste abordable pour tout le monde », a-t-il déclaré.

Selon Khater, le Qatar accueillera les clubs indiens s’ils souhaitent utiliser les installations.

«Les clubs indiens sont toujours les bienvenus au Qatar, que ce soit pour l’entraînement ou la compétition, et je suis certain que quiconque fera le voyage bénéficiera d’installations de classe mondiale et de notre hospitalité renommée», a-t-il conclu. Le Qatar avait utilisé des systèmes de refroidissement dans les stades de la Coupe du Monde de la FIFA lors des matches de la Ligue des champions de l’AFC en septembre et le haut responsable a déclaré qu’il était prêt à partager la technologie avec des pays ayant un climat similaire.

«Cela a été motivé par plusieurs considérations d’héritage … d’utiliser ces sites toute l’année avant et après 2022. C’était un avantage constaté de première main pendant la Ligue des champions de l’AFC, et une démonstration de la façon dont cet héritage prend forme avant 2022 », a-t-il déclaré.

«Nous sommes résolument ouverts à partager nos connaissances et notre expertise en matière de technologie de refroidissement avec tout pays au climat similaire au Qatar qui pourrait en bénéficier.»