in

Les médailles olympiques australiennes menacées par un test de dépistage positif

Six nageurs australiens risquent de perdre leurs médailles à la suite d’un test de dépistage positif aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Brenton Rickard, qui a concouru à Pékin 2008 et Londres 2012, a été testé positif au diurétique furosémide, un agent masquant interdit, après un nouveau dépistage d’un échantillon qu’il a donné il y a huit ans selon le Sydney Morning Herald.

Le double olympien était membre de l’équipe masculine de 4 x 100 mètres quatre nages qui a remporté les Jeux olympiques de Londres en 2012.

Il est entendu que le Comité international olympique cherche maintenant à disqualifier les résultats des Jeux.

Brenton Rickard, d’Australie, participe à l’épreuve 5 du 200 m brasse masculin le jour 4 des Jeux olympiques de Londres 2012 (Getty)

Cela signifierait que toute l’équipe australienne de quatre nages de Rickard composée de James Magnussen, Christian Sprenger, Hayden Stoeckel, Matt Targett, Tommaso D’Orsogna et Rickard seraient tous dépouillés de leurs médailles.

Le joueur de 37 ans combattra désormais la peine lors d’une audience du Tribunal arbitral du sport qui débutera lundi à Lausanne, en Suisse.

Rickard s’adresse à ses anciens coéquipiers dans un courriel obtenu par le Sydney Morning Herald.

«Je suis ravi de vous informer qu’un échantillon que j’ai fourni le 1er août 2012 après l’épreuve du 200 m brasse a été retesté 8 ans plus tard et renvoyé avec une concentration extrêmement faible d’un agent masquant, le furosémide», a écrit Rickard.

(LR) Brenton Rickard, Geoff Huegill, James Magnussen et Hayden Stoeckel de l’Australie posent avec leurs médailles d’argent après le relais 4x100m quatre nages hommes au cours de la 16e journée des 14e Championnats du monde FINA à l’Oriental Sports Center le 31 juillet 2011 à Shanghai, Chine (Getty)

« La nouvelle analyse n’a pas détecté la présence d’une autre substance interdite susceptible d’avoir un effet d’amélioration des performances.

« Le CIO a intenté une action contre moi devant le Tribunal arbitral du sport et cherche à disqualifier tous mes résultats des Jeux de Londres, y compris l’équipe du relais Medley. Par l’intermédiaire de mes avocats, je me suis opposé à cela dans les termes les plus fermes.

« J’ai toujours détesté le dopage dans le sport, alors vous pouvez imaginer à quel point je suis écœuré et horrifié de me retrouver dans cette situation difficile. C’est mon pire cauchemar. »