in

Les Marseillais : consommation de drogues sur les plateaux de tournage ?

Greg prend de la drogue
Source : Capture sur Youtube

Une nouvelle polémique enfle autour de la téléréalité les Marseillais. En effet, certaines indiscrétions rapportent qu’il y aurait de la drogue qui circule sur le plateau du tournage de l’émission. Shanna kress, Adixia, et Maeva Ghennam apportent des éléments de réponses.

La dernière nommée s’apprêtait dernièrement à livrer un scoop appétissant sur Greg et au même moment, Nabil, le blogueur friand de potins en tout genre, décide d’apporter de la lumière sur un sujet qui revient souvent sur le tapis dès lors qu’on parle d’émission de téléréalité. Effectivement, cela fait des années qu’on raconte qu’il y aurait de la drogue qui circule sur les tournages, et cela avec le concours de la production qui aiderait les candidats à se fournir en produits illicites.

Mais comme dans ce genre d’affaires, ces affirmations sont à prendre avec des pincettes, mais pourtant certains candidats se confient tout d même sur le sujet.

Des explications claires et nettes

Sur une vidéo qui circule actuellement sur la toile, on recueille le témoignage de Shanna Kress, Adixia et Maeva Ghennam. Et les demoiselles apportent toutes des explications qui s’accordent sur un même point : la production met en place une politique très stricte quant à la consommation de stupéfiant par les candidats. Et en aucun cas elle ne participe et n’encourage ce genre de pratique.

Si la drogue est donc à priori interdite par la prod, l’alcool en revanche est très souvent utilisé. En effet, pour désinhiber les candidats dans une certaine mesure, la consommation d’alcool est autorisée, mais jamais en mode « open bar ».

Voir aussi  Scott Disick et Sofia Richie : ils se séparent après trois années

Selon le témoignage de Paga Neuron, candidat emblématique de l’émission, les candidats peuvent boire lors des aventures, mais en quantité limitée, « Même beaucoup limités parce qu’on a une bouteille pour quinze personnes, ça fait un verre et demi. C’est seulement en soirée. À la maison, il n’y a pas d’alcool. » Rajoute-t-il. Mais aussi, pas de présence de stupéfiant : « On nous dit souvent qu’on se drogue et qu’on a de l’alcool, mais en fait non, on n’a rien. C’est juste que l’accumulation, l’excitation d’être très loin entre amis et enfermés, ça nous stimule et du coup on est au taquet tout le temps. »

Des sorties en boîte de nuit ? Oui

Une autre valeur sûre de l’émission, Benjamin, a dressé une constatation qui tient encore la route aujourd‘hui : « Quand on est en tournage et qu’on sort en boîte de nuit, la prod » nous surveille. Ils sont aux aguets. C’est très surveillé, c’est sécurisé. À chaque fois qu’on sort, on a des agents de sécurité un peu partout qui encercle le carré. C’est très sécurisé et on est très limités en termes de boissons », nous raconte le brun ténébreux. C’était une interview de mars 2019 pour Purepeople, mais qui résume encore très bien la politique actuelle de la maison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin) le

Jessica Thivenin se confie aussi sur le sujet dans son autobiographie « c’est tout moi » parue il y a un an de cela : « Dès le début, la production nous met en garde contre les dérives. Il est hors de question qu’il y ait de la drogue sur le tournage. (…) Il y a des règles strictes : on ne sort pas de la villa sans être accompagné, on ne va pas acheter de l’alcool pour la villa, il y en a quand on sort en boîte, mais ce sont deux verres chacun, pas plus. » Voilà donc qui a le mérite de lever un peu le voile sur ce monde parfois opaque et mystérieux des stars de la téléréalité.

Written by Manon

La mort de George Floyd

Mort de George Floyd : La police de Minneapolis sera « démantelée »

Le sort de Carlos Eduardo scellé aux géants de la Ligue professionnelle saoudienne Al Hilal – Rapports