in

Les joueurs doivent être obligés de choisir entre Origin et Test fort


L’organisme de la Ligue internationale de rugby serait censé introduire un certain nombre de changements dans les règles de qualification, ce qui obligera certains joueurs de la LNR à faire un appel difficile à leur éligibilité d’origine.

Le Sydney Morning Herald rapporte les joueurs devront bientôt faire un choix entre l’État et le pays dans le cadre des modifications des lois internationales d’éligibilité.

Selon les règles de l’actualité, les joueurs de la LNR qui souhaitent représenter la Nouvelle-Galles du Sud ou le Queensland au niveau de l’État d’origine ne seront pas autorisés à jouer pour un autre pays que l’Australie pour le test foot.

Selon le Héraut qui a obtenu le document de critères, il indique en partie: “Un joueur qui a choisi de représenter une nation ne peut pas alors choisir de jouer pour une autre nation dans la même année civile.”

Les stars actuelles de la LNR, comme Anthony Milford et Josh Papalii qui ont déjà représenté les Samoa et le Queensland, seront bientôt obligées de choisir entre l’État et le pays.

Selon les anciennes règles, Milford et Papalii étaient autorisés à représenter le Queensland, l’Australie et les Samoa dans le cadre de la double éligibilité.

La pression sera exercée sur les joueurs pour qu’ils prennent bientôt une décision à l’approche de la Coupe du monde de rugby à 2021.

“Il ne s’agit pas de payer les joueurs, il s’agit de donner aux gens la possibilité de représenter la zone de leur patrimoine”, a déclaré le directeur général de l’hémisphère sud de RLIF, Jeremy Edwards. Héraut.

Le défi mental pour les joueurs de retour: Freddy et le huitième

“C’est une chance pour le joueur de prendre une décision et pour les fans de la comprendre également.

“Cela a été déroutant [in the past]. “