in

Les équipes de la NRL et de l’AFL défendent les joueurs du BLM contre les supporters en colère

L’équipe de la NRL Penrith et les Fremantle Dockers de l’AFL ont défendu la position de leurs joueurs pour soutenir le mouvement Black Live Matter contre leurs propres fans.

Après la victoire des Eels 16-10 contre Penrith vendredi soir, les joueurs de Parramatta et Panthers se sont réunis, ont lié les bras et ont pris un genou dans un spectacle d’unification.

L’ailier de Parramatta Blake Ferguson a organisé l’hommage entre les deux parties.

« Fergo voulait faire circuler les garçons et donner un moment de silence aux gars indigènes qui sont décédés en garde à vue », a déclaré Mitch Moses d’Eels.

« C’était juste un petit moment de silence. »

Les Warriors et les Cowboys ont également montré leur soutien lors du match précédent, tout comme les joueurs des Cats et des Hawks de l’AFL.

Geelong et Hawthorn prennent un genou pour BLM

Cependant, malgré le regroupement des joueurs pour faire la lumière sur la brutalité policière et les inégalités raciales, il semble que certains fans n’aient pas été impressionnés.

Un fan de Penrith a écrit sur Twitter: « Nous valons mieux que de publier un faux / faux soutien pour un mouvement américain »

Les Panthers ont répondu aux critiques de l’hommage en ligne, disant au fan de « se sentir libre » de ne pas suivre le club si c’est ce qu’il ressentait.

La réponse du club NRL était conforme à la position des Dockers sur le soutien de ses joueurs de l’AFL.

Fremantle est allé jusqu’à proposer de rembourser l’adhésion d’un fan mécontent, qui a menacé d’annuler si les Dockers se mettaient à genoux avant son affrontement lors du Round 2.

Le membre Miles Obst a envoyé un message public aux Dockers via Twitter jeudi soir, écrivant: « J’adore mes Dockers. J’ai quitté mon abonnement 2020 avec vous. Mais … si nos garçons se mettent à genoux samedi , Je suis absent. Il n’y a que 2 abonnements de 900 $, mais je vais supprimer mon abonnement. « 

La réponse intervient après que la star de Fremantle, Michael Walters, a promis son soutien aux manifestations tout en expliquant pourquoi les joueurs australiens sont personnellement touchés par le mouvement mondial.

« Je veux juste dire que nous sommes ici, nous avons été ici. Nous n’irons nulle part de sitôt », a déclaré Walters à SEN.

« A tous ceux qui en sont sceptiques, habituez-vous car nous n’irons nulle part.

« Ce n’est pas à nous de changer, c’est à vous de changer. C’est ce que je voulais dire. »

Plusieurs clubs de l’AFL, dont les Western Bulldogs, North Melbourne, Melbourne et Brisbane, ont déjà publié des photos et des messages sur les réseaux sociaux à l’appui.

Alors que le défenseur des Bulldogs Jason Johannisen, qui a passé les huit premières années de sa vie en Afrique du Sud, a déclaré qu’il avait « fini de ne rien faire ».

Le président de l’Association des joueurs de l’AFL, Patrick Dangerfield, a déclaré que les footballeurs se sentaient responsables que le soutien ne soit pas « symbolique ».

« Je pense que c’est là pour eux (les joueurs autochtones de l’AFL), qu’ils sont à l’aise avec tout ce qui se passe, mais comment pouvons-nous l’améliorer? » la superstar de Geelong a déclaré aux journalistes.

« Comment cela peut-il être quelque chose de plus que cela, c’est en cours et nous facilitons et conduisons vraiment un vrai changement au sein de tous les Australiens? »