in

Les clubs de Premier League discutent de leurs plans pour terminer la saison


Vendredi, les clubs de Premier League ont discuté de la façon dont la saison peut être terminée lorsque le gouvernement déclare qu’il est sûr que les sports reprennent pendant la pandémie de coronavirus.

Le verrouillage national de la Grande-Bretagne a été prolongé jeudi pour trois autres semaines, ce qui ne permet pas de savoir quand les joueurs pourront reprendre l’entraînement ou les matchs seront autorisés, même sans supporters, comme prévu.

La planification de la ligue comprend la prise de conscience qu’il ne peut être possible de jouer que lorsque la disponibilité des tests COVID-19 est suffisante et que des services médicaux peuvent être mis en place dans les stades sur lesquels les autorités sanitaires ne comptent pas pour faire face à la pandémie.

Cela fait partie de ce que la ligue appelle des «scénarios de planification complexes» élaborés autour de délais pour pouvoir éventuellement jouer avec le «plein soutien» du gouvernement.

« La santé et le bien-être des joueurs, des entraîneurs, des managers, du personnel du club et des supporters sont notre priorité et la ligue ne redémarrera que lorsque les conseils médicaux le permettront », a déclaré la Premier League dans un communiqué. «L’assemblée des actionnaires d’aujourd’hui (sur les 20 clubs) a permis de discuter de modèles de programmation possibles. Notre objectif est de terminer la saison 2019/20 mais à ce stade toutes les dates sont provisoires tandis que l’impact de COVID-19 se développe. »

Liverpool détient une avance de 25 points en tête du classement avec neuf matchs à disputer pour mettre fin à une sécheresse de 30 ans. La Belgique est le seul grand pays européen à vouloir mettre fin prématurément à sa saison des meilleurs vols, un plan auquel l’UEFA s’oppose.

Le dernier match de Premier League a été joué le 9 mars avant la suspension de la compétition après que le manager d’Arsenal Mikel Arteta et l’ailier de Chelsea Callum Hudson-Odoi aient été infectés par COVID-19.

Le coéquipier de Hudson-Odoi, Willian, a souligné que même jouer dans des stades fermés présente un risque pour la santé des joueurs.

« Si nous recommençons à jouer sans fans mais qu’il y a des contacts sur le terrain et que nous pourrons peut-être propager le virus entre nous », a déclaré Willian dans une interview vidéo de São Paulo jeudi. «Ce n’est pas une mauvaise idée, mais ils doivent savoir très attentivement ce qui va se passer. Peut-être qu’un joueur peut avoir le virus et que nous jouons les uns contre les autres, vous savez?

«Je joue contre quelqu’un et je contracte le virus, puis je rentre chez moi après le match pour rester avec ma famille et transmettre le virus à ma femme ou mes filles. Nous devons donc faire attention à cela. »

Prolonger la saison bien au-delà de son point final prévu à la mi-mai a des complications supplémentaires pour des joueurs comme Willian dont les contrats expirent le 30 juin.

La FIFA a demandé aux joueurs et aux clubs de prolonger les contrats jusqu’à la fin des saisons, tandis que l’UEFA a travaillé sur des projets de reprise des ligues en Europe d’ici juillet et août.

Vendredi, les trois divisions sous la Premier League gérées par la Ligue anglaise de football ont annoncé leur intention de veiller à ce que tous les matchs restants soient disponibles à la télévision ou en streaming.

« Le moment auquel vous pourrez assister à nouveau aux matches reste incertain », a déclaré le président de l’EFL, Rick Parry, dans une lettre ouverte aux fans des 71 clubs. « La contribution des supporters du match aux finances du football ne doit pas être sous-estimée. Il est essentiel au modèle commercial du football de ligue.

«Le plus grand défi à l’heure actuelle est peut-être de ne pas savoir quand nous pourrons réintroduire le football devant la foule. Nous ne pouvons qu’espérer que la situation évoluera de telle manière que nous pourrons le faire dans les plus brefs délais. »



Redigé par Jérémie Duval

DC Universe / CW’s STARGIRL Season Premiere

Enola Holmes à Netflix, avec Millie Bobby Brown et Cavill comme Sherlock