in

L’entraîneur des Kangourous de North Melbourne, l’intérêt de Lisa Alexander du netball

Deux mots… POURQUOI PAS?

C’est ce qui m’est venu à l’esprit au moment où j’ai entendu que l’ancien entraîneur national de netball de longue date, Lisa Alexander, manifestait un réel intérêt pour le poste d’entraîneur de North Melbourne.

North Melbourne comme dans; le club AFL North Melbourne.

L’ancienne entraîneure-chef des Diamants Lisa Alexander. (Getty)

Ne vous y trompez pas, il y aura du scepticisme partout, mais le simple fait est; il ne devrait pas y en avoir.

Au cours de ses 10 ans en tant qu’entraîneur national de netball, Alexander a été placée dans des situations très difficiles, que ce soit aux championnats du monde ou aux Jeux du Commonwealth.

Son dossier suggère qu’elle a plus que géré cette pression.

… Et quand vous regardez beaucoup de nos équipes sportives nationales féminines passées et présentes, elles sont entraînées par des mecs!

Les Matildas sont parmi les équipes les plus puissantes du football mondial. Ils sont entraînés par Ante Milicic.

Notre équipe nationale féminine de cricket est dirigée par Matthew Mott.

Presque tous les postes d’entraîneurs à l’AFLW sont occupés par des hommes. L’une des rares exceptions est à St Kilda où Peta Searle continue de faire des incursions.

De nos jours, les emplois de coaching sont davantage liés à la gestion. La gestion des personnes, qu’elles soient masculines ou féminines.

Les grandes entreprises ont montré à maintes reprises que les femmes ne sont plus à l’abri de toute considération sérieuse.

Et si le sport est, comme on nous le dit si souvent, une entreprise de nos jours, alors le moment est sûrement venu de donner à ces salles de conférence le bouleversement dont certains ont désespérément besoin.

Matthew Lloyd discute de North Melbourne et de la possibilité que Paul Roos rejoigne le club

« Je ne m’attends pas à être interviewé mais je serai déçu si je ne le suis pas parce que je pense qu’il est temps que les gens comprennent qu’il n’est pas nécessaire d’être un cheval pour monter à cheval pour ainsi dire », a déclaré Alexander au journal The Age.

Alexander était parfait; elle ne sera pas interviewée.

Le club l’a informée tard lundi qu’ils se dirigeaient dans une direction différente.

Certains diront que, à tout le moins, elle méritait une interview.

« Les gens pensent que les femmes sont suffisamment compétentes pour entraîner le netball parce que cela se produit depuis longtemps. Et puis pourquoi n’avons-nous pas discuté contre les gars entraînant le netball? Parce que ce serait de la discrimination », a-t-elle déclaré.

Il y a toutes les chances que la simple suggestion que Lisa Alexander ait montré de l’intérêt pour le poste d’entraîneur de North Melbourne créera une controverse.

En prolongement de cela, cela déclenchera un débat sur le genre.

Lisa Alexander entraînant les diamants. (Sydney Morning Herald)

Mais certainement pas.

Les candidats à un poste d’entraîneur devraient avoir leur nom dans le mélange en raison de leurs références.

Donc, sur cette base, Lisa Alexander devrait être traitée de la même manière que toute autre personne qui pense qu’elle OU elle est capable de faire le travail.

Le CV sportif d’Alexandre a plus que justifié son intérêt.