in

L’entraîneur de Collingwood, Nathan Buckley, appelle l’AFL à assurer le bien-être des joueurs au retour


Nathan Buckley a souligné la nécessité d’une introduction progressive au retour de la saison AFL pour assurer le bien-être des joueurs et la qualité du produit.

Dans un climat de confiance croissante, la campagne 2020 pourrait reprendre le mois prochain, l’entraîneur de Collingwood a déclaré que ses joueurs avaient bien réagi à l’augmentation de la charge de travail spécifique au football au cours des deux dernières semaines.

Mais il a dit qu’ils auraient besoin de plusieurs semaines d’entraînement à une intensité plus élevée une fois que les restrictions sur les coronavirus auront été levées pour permettre aux clubs et aux joueurs de fonctionner à pleine capacité.

“Il ne fait aucun doute que vous pourriez aller jouer au football (tout de suite) mais vous n’obtiendrez pas la qualité”, a déclaré Buckley au SEN Breakfast.

“Vous allez avoir des athlètes qui ont mal et vous perdrez des gars (à cause d’une blessure).

“Nous devons sortir une saison, cela ne fait aucun doute, mais nous pourrions aussi bien essayer de sortir une saison de qualité.

“Vous pourriez aussi bien tirer le meilleur parti que vous pouvez sortir.”

Buckley a déclaré que cela signifiait au moins trois semaines d’entraînement sans restriction, qui a été appelé «niveau C» dans le cadre du retour au sport du gouvernement.

“Si le temps le permet, et je pense que c’est le cas, quelques semaines à ce niveau avec jusqu’à 10 (limite de personnes) et trois (semaines) au niveau C”, a-t-il déclaré.

“Si cela arrivait immédiatement au niveau C, alors trois semaines, quatre semaines pourraient suffire.

“Mais je pense qu’il sera important de l’intensifier lentement ou de l’intensifier progressivement pour prendre réellement soin des joueurs et toujours sortir le produit à la fin.”

Les clubs de l’AFL espèrent qu’ils ne seront pas tenus d’entrer dans les centres de quarantaine pour redémarrer la saison.

Mais Buckley a déclaré que rien ne pouvait être tenu pour acquis dans un environnement imprévisible alors que l’AFL continue de travailler avec le gouvernement et les autorités sanitaires pour tracer la voie à suivre.

“Nous ne pouvons pas supposer que la façon dont les choses sont aujourd’hui est la façon dont elles vont être”, a déclaré Buckley.

“Cette chose (virus) n’était pas prévisible, elle n’était pas linéaire.

“Nous pensons que nous avons maintenant une idée, mais nous parlons d’une deuxième vague ou de perdre le contrôle à nouveau à un moment donné et je pense que c’est probablement une réalité.”

©AAP2020