in

L’effondrement “ assez horrible ” de Jon Rahm au milieu de la contention des maîtres

Jon Rahm a dominé un tir du fairway. Il a heurté un arbre. Il a dû prendre une goutte des buissons d’azalées. Tout cela sur un trou qui n’a pas amélioré ses chances d’attraper Dustin Johnson au Masters.

Rahm, qui a commencé le troisième tour avec une part à cinq de la tête, était dans le fairway sur le huitième par-5 quand il a pris un petit coup d’un mensonge suspendu et n’a attrapé que le haut du ballon. Il gicla vers la gauche. Il a essayé de le frapper à travers les pins, mais en a frappé un, et la balle est tombée dans les buissons.

Après une baisse de pénalité, Rahm a frappé sur le green, puis a tiré son putt à 6 pieds. Il a fait celui-là pour le double bogey.

Cela l’a fait tomber à 8 sous pour le tournoi, six coups derrière Johnson.

Jon Rahm, d’Espagne, se tient sur le neuvième green lors du troisième tour du Masters (Getty)

Lorsqu’on lui a demandé de décrire sa journée, Rahm n’a pas mâché ses mots.

“Sérieusement? Comment décrirais-je? Assez horrible,” dit-il.

Cela a déjà été une semaine mémorable pour Rahm. Il a réalisé un trou en un sur le n ° 4 lors de la pratique. Il a sauté un tir sur l’étang au n ° 16 et a fait un autre trou en un. Et il a eu 26 ans mardi. Il aurait pu se passer du genre d’excitation de samedi.

Même sans spectateurs en novembre, les Masters ont promis de livrer plus de drame avec 10 joueurs séparés par un seul coup dans un week-end rempli de possibilités.

Et puis Johnson l’a transformé en un one man show.

Le joueur n ° 1 au monde a regardé chaque morceau samedi, s’éloignant d’une part de cinq à cinq de la tête avec un départ explosif – 4 sous à quatre trous – et ne lâchant jamais son pied sur l’accélérateur jusqu’à ce qu’il ait eu un 7 -Moins de 65 ans et égalé le record des 54 trous des Masters.

Rahm coule un incroyable trou en un à Augusta

Plus important encore, Johnson avait une avance de quatre coups

Dimanche, ce sera la troisième fois que Johnson prend les devants dans le tour final d’un majeur, avec deux autres majeurs où il était à égalité pour la tête. Son seul majeur était l’US Open 2016 quand il est revenu par derrière. Plus récemment, il avait une avance d’un coup à Harding Park dans le championnat PGA cet été, fermé avec un 68 et perdu contre un 64 par Collin Morikawa.