in

Le syndicat des chemins de fer menace de faire grève pour avoir l’intention de «volontaires non qualifiés» d’appliquer la politique de couverture du visage

ActualitéLes syndicats ont attaqué le projet du gouvernement de déployer des volontaires non qualifiés dans les centres de transport pour imposer le port du masque Samedi 6 juin 2020, 13 h 20 Mis à jour le samedi 6 juin 2020 à 13 h 21 Les syndicats du rail ont menacé d’annuler les plans du gouvernement pour «toute une armée des bénévoles “dans les centres de transport pour rappeler aux voyageurs de porter un couvre-visage. Les revêtements faciaux seront obligatoires dans les transports en commun en Angleterre à partir du 15 juin, a annoncé le gouvernement jeudi. Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienneLa i newsletter coupe le bruitLe syndicat RMT a a condamné les plans établis par le ministre des Transports Grant Shapps d’utiliser des travailleurs non rémunérés pour appliquer la politique. “Il va y avoir des milliers de personnes de la British Transport Police, Network Rail, Transport for London et en fait un qui l’armée de bénévoles d’une organisation bénévole qui va s’appeler des faiseurs de voyages, qui aideront à rappeler aux gens. «Ils porteront des tabards violets et ils vous rappelleront de mettre votre visage couvrant [when boarding]. “‘Backroom deal’Le secrétaire aux transports Grant Shapps en janvier 2020 (Photo de Peter Summers / Getty Images) Le secrétaire général de RMT, Mick Cash, a accusé le ministère des Transports de faire” un backroom pour recruter des travailleurs non rémunérés et non qualifiés sur notre chemin de fer sans même le faire. ” comme une conversation avec les syndicats des chemins de fer. “Menaçant un scrutin de grève, le patron du syndicat a également déclaré que la politique expose les cheminots” au risque d’être maltraités, agressés et crachés par des passagers agressifs refusant de se conformer. “En savoir plus En savoir plusQue puis-je utiliser pour Les règles sur l’utilisation d’un foulard ou d’un bandana expliquées comme des changements dans les conseils sur les masques anti-coronavirus Il a ajouté: “Si cette politique avait été introduite plus tôt et que le principe de couvrir votre visage avait été établi plus tôt, certains de ces risques auxquels nos membres sont désormais confrontés auraient pu être évités. Le gouvernement doit prendre le contrôle plutôt que de le faire avec ces annonces politiques importantes. »Les navetteurs portant des couvre-visages par mesure de précaution dans les trains du métro de Londres en mai 2020 (Photo TOLGA AKMEN / AFP via Getty Images) Le syndicat ASLEF a également soulevé des réserves sur la mise en œuvre de la politique, qui ne requiert que le port du couvre-visage lorsque les gens montent à bord des trains. Parlant au Guardian, l’organisateur de district Finn Brennan a déclaré: “Le personnel sera-t-il censé s’engager? Y aura-t-il des confrontations? entrer dans les gares, pas quand ils montent dans les trains. “C’est très bien pour [Network Rail chair] Peter Hendy et Shapps pour le comparer à l’interdiction de l’alcool, mais cela n’a jamais été appliqué de manière efficace. “Masques gratuits Pendant ce temps, Transport for London a annoncé qu’il distribuerait des masques gratuits dans les stations à titre d’essai à partir du 8 juin. Un porte-parole a déclaré:” Pour aider les clients à s’adapter à la nouvelle exigence à venir, TfL pilote également la distribution temporaire de revêtements de visage gratuits dans une sélection de stations de métro et de bus qui ont généralement vu un plus grand nombre de clients voyageant tout au long de la période de verrouillage. “La distribution de revêtements de visage de TfL, qui devrait être utilisé une fois sur un seul voyage, commencera ce lundi 8 juin prochain et devrait se dérouler au cours des deux prochaines semaines – avec des bénévoles de TfL et de la Greater London Authority (GLA) qui les distribueront en toute sécurité aux clients qui en ont besoin. ” Les partenaires policiers de TfL continueront de soutenir TfL et ses opérateurs et, à partir du 15 juin, aideront les clients à respecter l’obligation de porter un couvre-visage lorsqu’ils se trouvent dans les transports en commun. ”