in

Le président d’aubépine Jeff Kennett déchaîne sur la LNR ennuyeuse et ennuyeuse alors que les guerres de code se poursuivent


Les tirs croisés entre l’AFL et la NRL se sont poursuivis, le président de Hawthorn, Jeff Kennett, qualifiant la ligue de rugby de « jeu ennuyeux et ennuyeux ».

Kennett a été l’un des nombreux powerbrokers de l’AFL à avoir critiqué le plan de la LNR de revenir à l’action le 28 mai, des critiques dont le président de Collingwood Eddie McGuire et le grand Essendon Tim Watson.

Bien que la LNR soit le seul sport australien en direct à reprendre cette semaine, Kennett a déclaré qu’il ferait tout sauf regarder les Broncos accueillir les Eels jeudi soir.

« Je l’ai très rarement regardé de toute façon, pourquoi changerais-je un modèle? » Kennett a dit L’Australien.

« Ce n’est pas un jeu qui me plaît. Je suis un fan de VFL de bout en bout. Je regarde un peu de golf, je regarde un peu de tennis, je regarde parfois un peu de football.

« Je regarde certains événements aux Jeux Olympiques, mais je ne suis pas un nerd sportif et jeudi soir, je serai probablement assis, regardant les informations avec un verre de whisky, et je permettrai que le code commence.

« Je lui souhaite bonne chance et tout ça. Mais tu ne me trouveras pas mordant quand tu allumeras la télévision pour la regarder. Un jeu ennuyeux et ennuyeux. Ça ne m’intéresse pas du tout.

« Je préfère faire du tricot sous l’eau. »

Alors que le président de la Commission de l’ARL, Peter V’landys, a impressionné de nombreuses personnes, y compris l’entraîneur de Richmond Damien Hardwick, avec la mise en place de la LNR avant tout code rival, Kennett a refusé de lui attribuer tout crédit.

« Je pense que ce qui va arriver, c’est qu’à la fin de cette année, nous allons tous nous asseoir et que nous pourrons mieux apprécier les contributions de chacun », a-t-il déclaré.

« Mais tout ce que je dirai à ce stade, c’est que je ne vais pas dire que quelqu’un a fait du bon ou du mauvais travail … non, ce n’est pas tout à fait vrai.

« Ce que je vais dire, c’est ceci – je pense que tout le monde a fait du bon travail face aux circonstances. Étant donné le caractère unique de la situation, nous avons aplati la courbe, nous devons maintenant faire face à ce qui va être beaucoup plus grave. question qui est l’économie et les codes.

« Que ce soit l’AFL ou la LNR ou n’importe qui d’autre, nous avons toujours le nez contre la vitre en termes de finances et si nous allons pouvoir reconstruire nos compétitions sportives à peu près au même niveau qu’avant. nous sommes entrés dans (coronavirus), nous ne le saurons pas avant la fin de l’année prochaine. «