in

Le Parcours des tyrans : Peter Dinklage s’attaque au manuel du dictateur dans la docu-série Netflix

parcours-tyrans-netflix-documentaire

Soyons francs, même si nous avons en horreur les régimes dictatoriaux, nous sommes fascinés par leurs dirigeants. Il y a une fascination pour le mal, et pour la prise du pouvoir absolu et despote qui étonne et dont Le Parcours des tyrans, une intéressante série documentaire , vise à découvrir.

Plus qu’un documentaire, on pourrait parler d’une série informative et même éducative, car tout au long de ses six épisodes, elle raconte comment différents dictateurs (Hitler, Staline, Kim Il-Sung et ses descendants, Kadhafi, Hussein et Idi Amin, entre autres) ont établi leur feuille de route pour prendre le pouvoir et être acclamés et suivis par le peuple.

Curieusement, c’est (en VO), célèbre pour avoir joué la main de plusieurs rois dans “Game of Thrones”, qui, dans la version originale, narre cette courte et divertissante série documentaire dont chaque épisode aborde un ou plusieurs sujets spécifiques comme un “manuel” pour devenir un dictateur.

Le manuel du dictateur

Ainsi, nous passons en revue la manière d’accéder au pouvoir, de gagner les faveurs du peuple, d’utiliser les mécanismes de propagande, de s’assurer de la loyauté de ceux qui vous entourent… bref, les nombreuses stratégies que nous avons vues à maintes reprises de la part de divers dirigeants au cours des cent dernières années.

La série, qui est produite par Jonah Bekhor, Jonas Bell Pasht, David Ginsberg et Dinklage lui-même, est structurée de manière très organique : les différentes “étapes” sont vues à travers le dictateur qui est le protagoniste de chaque épisode. Il mêle des images d’archives et diverses infographies, graphiques et animations pour raconter, de manière brève mais efficace, les œuvres de chacun.

Il est vrai qu’une demi-heure pour chaque épisode ne suffit pas à grand-chose, mais il est important de souligner qu’il s’agit plus d’un documentaire informatif que d’un documentaire exhaustif, donc en ce sens je le considère comme assez efficace dans son exploration du manuel de l’autoritaire.

Il a même une touche de comédie dans son portrait de ces dictateurs comme les mégalomanes qu’ils étaient. Avec une certaine dose de satire mais sans frivolité, bien sûr, laissant en tout cas apparaître le mal que l’on peut atteindre en poursuivant ce pouvoir.

HOW TO BECOME A TYRANT Trailer (2021) History

Comme le documentaire est très court, on regrette que Le Parcours des tyrans ne se soit pas penché sur d’autres tyrans et régimes (ils ont beaucoup de matière) qui sont apparus très brièvement dans le film (Castro, Franco ou Ceaușescu). Dans l’ensemble, il s’agit d’une exploration intéressante des mécanismes du pouvoir. Une série documentaire divertissante et instructive.