in

Le manager de Lachie Hunter, Paul Connors, interrogé par les Western Bulldogs sur son rôle la nuit de l’accident de voiture


Les Western Bulldogs seraient “déçus” du rôle joué par l’éminent manager de joueurs Paul Connors dans la nuit de l’accident de quatre voitures de Lachie Hunter.

Selon la chroniqueuse chevronnée de l’AFL, Caroline Wilson, après avoir percuté les quatre voitures de Middle Park, Hunter a d’abord appelé son manager Connors avant d’aviser le club.

Hunter aurait contacté Connors alors qu’il était dans la voiture avec son coéquipier Bailey Smith, conduit à l’appartement d’un autre coéquipier Billy Gowers.

Le joueur de 25 ans a depuis démissionné de son poste de vice-capitaine du club et s’est vu imposer une interdiction de quatre matches après que les Bulldogs eurent mené leur enquête sur l’incident.

“Ce qui a émergé ce soir, c’est le rôle central du manager de Lachie Hunter, Paul Connors, dans cette soirée dramatique et à quel point le club a été déçu par ce rôle”, a déclaré Wilson. Footy Classified.

“Je pense que Paul a eu des discussions assez franches avec le club de football. Personne ne suggère, comme le club aurait pu le penser au début, que Paul Connors a conseillé à Bailey Smith, qu’il gère également, de conduire Lachie Hunter chez Billy Gowers. , que Paul gère également.

“Mais ils sont déçus que Lachie n’ait pas appelé le club de toute évidence, et qu’il ait choisi d’appeler son manager.”

Selon Wilson, les Bulldogs n’ont également pas été impressionnés après que Connors a informé les médias de l’incident.

“Le club croit maintenant que Paul Connors a informé les médias, ils sont donc également déçus”, a-t-elle déclaré.

“Le club a eu ces discussions avec Paul. Leur point de vue est que Paul, tout en admettant avoir parlé à Lachie ce soir-là, était impénitent et ne faisait que soutenir son joueur.”

Le président de Collingwood, Eddie McGuire, a pesé sur l’incident et l’implication de Connors, déplorant le fait que Hunter n’ait pas appelé les Bulldogs en premier.

“Le fléau de notre vie dans les clubs de football, c’est de dire à nos joueurs de nous appeler d’abord”, a-t-il déclaré. Footy Classified.

“Ensuite, vous pouvez appeler le manager, votre maman et papa, vous pouvez appeler qui vous voulez. Faites-le nous savoir d’abord parce que nous sommes les meilleurs.

“Je pense que cela aurait pu être un scénario différent si (le président des Bulldogs) Peter Gordon, l’un des meilleurs avocats d’Australie, avait reçu le premier appel téléphonique.

“Le manager peut faire ce qu’il doit faire, mais il doit (conseiller au joueur d’appeler le club).

“Vous devez impliquer le club parce que finalement c’est le club qui s’en occupe.

“Nous commençons à remettre en question la culture des clubs, nos sponsors sont sonnés par les médias. Cela rend les gens fous dans les clubs de football.”