in

Le festival du film de Venise ne passera pas au numérique – / Film


festival du film de venise

Tout est retardé, annulé ou suspendu pour le moment en raison du coronavirus (COVID-19), ce qui signifie que les festivals de films doivent faire des choix difficiles. est reportée. SXSW a été annulé, mais ils ont récemment annoncé qu’ils essaieraient d’organiser un festival du film en ligne avec . Le TIFF n’a pas encore pris de décision d’une manière ou d’une autre, mais les organisateurs du festival Joana Vicente et Cameron Bailey ont mentionné la semaine dernière qu’ils envisageaient un festival numérique potentiel. Les festivals de films numériques sont une possibilité distincte à plusieurs endroits, mais il y a un festival qui a catégoriquement refusé de passer au numérique: le Festival du film de Venise.

Le coronavirus continuant de bouleverser les festivals de films à travers le monde, certains se demandent si les festivals de films virtuels en ligne pourraient être la solution pour le moment. Et si certains festivals – SXSW, TIFF – sont ouverts à cette idée, le Festival du Film de Venise ne l’a pas. S’exprimant avec Variety, un porte-parole de Venise a déclaré: “Le Festival du film de Venise ne peut pas être remplacé par un événement en ligne”, ajoutant qu ‘”il est évidemment possible que nous utilisions la technologie pour certaines initiatives, [but] il est trop tôt pour que cela soit décidé. “

Le festival du film de Venise est censé se dérouler en septembre et, à partir de maintenant, toutes les personnes impliquées dans le festival fonctionnent toujours en supposant que le festival est toujours en cours. Les organisateurs ont lancé un appel à «projets pour son atelier de coproduction Final Cut in Venice dédié au soutien d’œuvres du Moyen-Orient et d’Afrique, actuellement prévu pendant le festival».

Le directeur artistique de Venise, Alberto Barbera, aurait déclaré que lui et son équipe “travaillent de la même manière que les années précédentes” et qu’ils “ne peuvent pas fournir de détails sur l’avenir”. La seule chose qu’ils peuvent confirmer, c’est que quoi qu’il arrive, le festival ne pas passer au numérique. Alors que certains sont plus qu’heureux d’accepter l’idée d’un festival numérique – pas de frais de voyage! – tout le monde n’est pas d’accord avec l’idée. D’une part, si un film sans distribution devait faire ses débuts numériques et être immédiatement piraté, cela nuirait à ses chances d’achat éventuel. De plus, de nombreux cinéastes et producteurs aspirent à ce buzz du festival qui ne peut être atteint qu’en projetant des titres pour un public en direct.

Mais nous restons en territoire inconnu pour le moment, et on ne sait pas exactement quand la situation des coronavirus prendra fin. À l’heure actuelle, l’Italie reste strictement bloquée et si cela se poursuit à l’automne, il y a très peu de chances que le Festival du film de Venise se déroule comme prévu.

Articles sympas du Web: