in

Le danger des ralentisseurs de verrouillage au Royaume-Uni est exposé – Africadaidly

Signe de vitesse de 30 mph

Selon des données analysées par le RAC dans le cadre d’une demande d’accès à l’information (FOI) à toutes les forces de police britanniques, des conducteurs irresponsables ont exploité les restrictions de coronavirus pour accélérer excessivement.

La «vitesse de verrouillage» est devenue un sous-produit indésirable de la lutte du gouvernement contre le COVID-19, 20 forces de police rattrapant leurs pires contrevenants à des vitesses supérieures à 100 mph.

Le pire speeder au cours des trois premières semaines du verrouillage a été capturé dans le West Yorkshire à 151 mph sur l’autoroute M62 – un choc de 81 mph au-dessus de la limite de vitesse. Ce fut 11 mph plus rapide que le suivant le plus rapide enregistré qui était de 140 mph sur l’A14 dans le Suffolk.

Six forces – The Met, Northamptonshire, Gwent, Staffordshire, Kent et Humberside – ont toutes attrapé des automobilistes roulant à des vitesses supérieures à 130 mph et trois autres – Police Scotland, The Met et Lancashire – ont enregistré des conducteurs à des vitesses supérieures à 120 mph.

La vitesse la plus élevée observée dans une limite de 40 mph était de 134 mph – une effrayante 94 mph au-dessus de la limite – enregistrée par le Met sur l’A10 dans le nord de Londres. Le Derbyshire Constabulary a également surpris un pilote à 108 mph sur la M1 – 68 mph au-dessus de la limite de vitesse. La seule autre force dont la vitesse la plus élevée était dans une limite de 40 mph était le Bedfordshire – ici, le conducteur était chronométré à 104 mph sur Airport Way à Luton.

Seules trois forces ont vu leurs pires infractions pour excès de vitesse se produire dans les limites de 50 mph, la police du sud du Pays de Galles enregistrant de loin le pire avec un conducteur pris à 108 mph sur la M4 à Port Talbot. Quatre constabularies ont capturé leurs pires infractions pour excès de vitesse dans les limites de 60 mph avec un pilote à West Mercia cassé à 92 mph sur la M5 entre les jonctions cinq et six.

À l’échelle nationale, les trois premières semaines de la fermeture du coronavirus ont produit 17363 infractions pour excès de vitesse dans des limites de 30 mph (dans les 30 zones de force qui ont répondu à la FOI du RAC), contre 40497 au cours de la même période en 2019.

«Certaines des vitesses auxquelles les forces de police ont pris des conducteurs sont vraiment choquantes», a déclaré le porte-parole de la sécurité routière du RAC, Simon Williams.

«À des vitesses aussi élevées, il n’y a pratiquement pas de temps pour réagir si quelque chose d’inattendu se produisait devant, comme une voiture changeant de voie à la dernière seconde ou un véhicule devant freiner brusquement.

«Alors que certaines écoles et crèches en Angleterre commencent à ouvrir leurs portes à partir de cette semaine, il y aura encore plus de piétons sur les routes, nous invitons donc chaque conducteur à respecter la limite de vitesse et à assurer la sécurité de tous les usagers de la route.»