in

L’ancien patron des Broncos de Brisbane, Bruno Cullen, exhorte l’équipe à rester unie malgré les pertes

L’ancien directeur général des Brisbane Broncos, Bruno Cullen, a exhorté la partie à rester unie malgré les raclées consécutives après son retour de la pause.

Les Broncos ont été gênés par les Roosters jeudi soir, ont infligé un 59-0 à leur domicile une semaine après avoir été malmené par les Anguilles.

Cullen était le leader du club lors de sa dernière victoire en NRL en 2006, et a exhorté l’équipe à se soutenir mutuellement, malgré une fuite de 93 points lors de ses deux dernières performances.

« Je ne jette aucun doute sur ce qui se passe actuellement, mais je crois honnêtement que tout le monde doit avoir une culture de type » nous nous soutenons les uns les autres «  », a-t-il déclaré à Nine News.

« La culture est élevée par le haut, donc c’est le conseil d’administration et le PDG, et le personnel d’entraîneurs, et, je ne dis pas que ce n’est pas là maintenant, mais à l’époque, c’était le cas. »

Bien que les Broncos aient le deuxième pire différentiel de points dans la LNR, Cullen a soutenu l’équipe pour la redresser sur le terrain, empruntant un dicton au légendaire ancien entraîneur des Broncos, Wayne Bennett.

« Les choses peuvent changer assez rapidement, mais ce n’est pas à prévoir, cela doit être travaillé », a-t-il déclaré.

« Rien ne remplace le travail acharné. Wayne Bennett disait toujours: » C’est drôle comment plus vous travaillez dur, plus vous avez de chance « , et c’est assez vrai. »

Les Broncos espéreront changer de fortune lors de la ronde 5 lorsqu’ils se rendront sur la côte centrale pour affronter les Eagles de la mer de Manly jeudi soir.