in

La star de Geelong, Jack Steven, rompt le silence avec la police suite à un coup de couteau


La star de Geelong, Jack Steven, se rétablit à domicile à Lorne après la blessure par coup de couteau qu’il a subi le week-end dernier, les officiels du club s’attendant à ce qu’il revienne à l’entraînement avant le redémarrage de la saison de l’AFL.

Des détectives de la police de Victoria auraient interrogé Steven et son ex-partenaire sur les coups de couteau du milieu de terrain, l’enquête devrait être terminée dans les prochains jours.

Selon un rapport du Herald Sun samedi, Steven et son ex-partenaire India Beresford ont été interrogés vendredi.

Le rapport ne suggère pas que Beresford a poignardé Steven, qui est sorti de l’hôpital mardi.

Les détails ne sont toujours pas clairs sur la façon dont le joueur de 30 ans s’est retrouvé avec la blessure.

« C’est une situation vraiment difficile », a déclaré samedi à Fox Footy le PDG de Geelong, Brian Cook.

« La police a commencé à enquêter sur cette affaire et je pense qu’elle a fait un bon chemin en peu de temps.

« L’AFL Integrity (Unit) y est désormais aussi, et nous veillons sur la santé de Jack, son bien-être et sa santé mentale.

« Nous recevons toujours des conseils médicaux sur Jack et ce que nous devrions faire, et c’est ce que nous faisons. »

Steven pourrait reprendre l’entraînement à Geelong dans une semaine, avant le redémarrage de la saison du 11 juin.

« Il doit encore être évalué en termes de date exacte de son retour au club », a déclaré Cook.

« Nous espérons plus tôt que tard et, espérons-le, dans une semaine ou deux, mais nous attendons toujours cet avis médical. »

Une guerre des mots a éclaté cette semaine après que le président de Collingwood et l’identité médiatique Eddie McGuire ont appelé Geelong à révéler les détails des événements entourant les coups de couteau.

Les chiffres clés des chats ont riposté, le président Colin Carter disant à son homologue des Magpies de s’occuper de ses propres affaires.

Cook ne croit pas que les détails de l’incident doivent être rendus publics, mais il a concédé: « À mon avis, il ne fait aucun doute que tout ce qui s’est passé sera mis en évidence à un moment donné. »

Steven a frôlé la retraite de l’AFL l’année dernière alors qu’il s’occupait de problèmes de santé mentale, jouant seulement sept matchs en 2019.

À la fin de la saison dernière, il a obtenu son souhait d’être échangé à Geelong pour être plus proche de sa famille et de ses amis, après quatre récompenses parmi les meilleures et les plus justes en 11 saisons avec St Kilda.

©AAP2020