in

La Premier League accélère ses plans de redémarrage dans des stades neutres en juin


Vendredi, la Premier League anglaise a intensifié ses plans pour essayer de reprendre dans des stades neutres, en discutant séparément avec le gouvernement et ses clubs pour déterminer les mesures de santé et la logistique nécessaires.

Lors d’une conférence téléphonique, les 20 clubs auraient déclaré leur détermination à achever la saison suspendue depuis près de deux mois lors de la pandémie.

Mais les dirigeants du club ont été informés par la ligue que des certificats de sécurité ne seraient probablement délivrés que pour huit à dix stades et qu’aucune équipe ne pourrait jouer à domicile pour empêcher les supporters de se rassembler à l’extérieur. “Project Restart” a le 8 juin comme première date potentielle pour les jeux.

Cela signifie que si la sécheresse de 30 ans pour Liverpool se termine – l’équipe a une avance de 25 points avec neuf matchs à jouer – cela ne se produira pas devant ses propres fans ou dans son stade d’Anfield.

La ligue a prévu un nouvel appel à tous les clubs vendredi prochain, le lendemain de l’expiration du verrouillage national et une stratégie de sortie devrait être révélée qui pourrait ouvrir la voie au gouvernement permettant au sport de redémarrer.

Les décisions des gouvernements néerlandais et français au cours de la semaine dernière ont entraîné la fin de leur saison de football. Mais le secrétaire à la Culture britannique, Oliver Dowden, a déclaré après des entretiens avec la Premier League et d’autres sports qu’il travaillait sur des plans qui répondent aux besoins des Britanniques qui “veulent désespérément reprendre le sport”.

Certains footballeurs sont retournés sur les terrains d’entraînement du club cette semaine pour un travail individuel de remise en forme, mais les séances de groupe ne pourraient avoir lieu que si une distanciation sociale stricte est assouplie. Cela nécessiterait que la Premier League s’approvisionne en dizaines de milliers de tests COVID-19 afin que les joueurs et les entraîneurs puissent être régulièrement contrôlés autour de l’entraînement et des matchs.

Vendredi soir, Cologne a signalé trois cas positifs de COVID-19 après des tests sur les joueurs, l’équipe d’entraîneurs et le personnel des coulisses. Ils étaient asymptomatiques et le virus n’a été détecté qu’en raison de tests réguliers.

Seul le trio entrera en quarantaine pendant 14 jours, tandis que la formation qui a repris il y a près d’un mois se poursuivra.

La Bundesliga espère reprendre ce mois-ci, tandis que la Premier League est encore plus en retard dans sa planification. La Grande-Bretagne a le deuxième bilan de mortalité par coronavirus le plus élevé d’Europe après l’Italie, avec 27 510 morts.

La Premier League est consciente que les jeux de mise en scène ne peuvent pas imposer un fardeau important aux ressources policières et médicales qui sont déjà réparties à travers le pays face à la pandémie.

“La ligue et les clubs envisagent les premiers pas en avant et ne recommenceront à s’entraîner et à jouer qu’avec les conseils du gouvernement, sous les conseils d’un expert médical et après consultation des joueurs et des entraîneurs”, a déclaré la Premier League dans un communiqué. “La ligue a salué la création du groupe de travail médical du gouvernement pour un retour du sport d’élite, qui s’est réuni pour la première fois ce matin.”

Dowden, qui supervise les sports au sein du gouvernement, a confirmé sur qu’ils prévoyaient “un retour en toute sécurité du sport d’élite derrière des portes closes quand, et seulement quand, il est sûr de le faire sur la base des conseils d’un expert médical. Beaucoup à considérer , mais aujourd’hui, nous intensifions la planification. “

On craint que les supporters ne soient autorisés à retourner dans les stades anglais avant 2021, avec un vaccin COVID-19 encore à trouver. Mais les officiels essaient de s’assurer qu’il y aura au moins des matchs.

“Les clubs ont reconfirmé leur engagement à terminer la saison 2019-2020”, a déclaré la Premier League, “maintenant l’intégrité de la compétition et salué le soutien du gouvernement”.

Avant la réunion de vendredi, Brighton a exprimé son opposition à ne pas jouer ses cinq derniers matches à domicile dans son stade Amex, qui se trouve à deux points au-dessus de la zone de relégation.

“Tout ce qui finira par être la fin de la saison sera imparfait et pour nous, cette imperfection se jouera certainement à huis clos”, a déclaré le PDG de Brighton, Paul Barber. “Ce que nous ne voulons pas, c’est une autre imperfection de devoir jouer dans un lieu neutre.”

Vendredi, les 20 clubs de Serie A ont également tenu une vidéoconférence et ils seraient d’accord pour que la saison soit terminée s’ils le peuvent conformément aux directives du gouvernement et en respectant les réglementations et protocoles de santé.