in

La moitié des étudiants universitaires pensent que Covid-19 a réduit leurs chances de trouver un emploi


Près de la moitié des étudiants universitaires pensent que le coronavirus a réduit leurs chances de trouver un emploi.L’organisation caritative de mobilité sociale Sutton Trust a chargé YouthSight de sonder 895 étudiants de premier cycle sur la façon dont ils avaient été touchés par la pandémie. Un impact négatif sur leur capacité à trouver un emploi.La newsletter i a coupé le bruit Dix-huit pour cent ont déclaré avoir vu des stages en expérience de travail annulés ou reportés, tandis que 11 pour cent ont subi des entretiens annulés et 4 pour cent ont vu une offre d’emploi retirée. Un sondage séparé réalisé par YouGov auprès des décideurs RH dans les entreprises britanniques a également révélé que 61% des employeurs proposant des stages ont dû annuler, tandis que 39% des employeurs diplômés prévoient d’embaucher moins de diplômés, voire aucun au cours des 12 prochains mois. .Le Sutton Trust a publié des conseils à l’intention des employeurs sur la manière dont ils peuvent défendre la mobilité sociale à la suite de Covid-19. l’expérience professionnelle, les stages, la sensibilisation et le recrutement en ligne lorsque cela est possible, en profitant de l’opportunité offerte par la pandémie pour ouvrir de tels programmes à des jeunes issus d’un plus large éventail de milieux géographiques.Sir Peter Lampl, fondateur et président du Sutton Trust, a déclaré : «Il est clair que les jeunes porteront le poids pendant les années à venir de la récession massive causée par Covid-19 – et les jeunes issus de milieux plus pauvres seront les plus touchés.» Les employeurs auront besoin de politiques en place pour permettre à tous chance d’être recruté pour le plus petit nombre d’emplois disponibles pour les diplômés. Alors que les stages et les stages en milieu de travail diminuent, les employeurs doivent mettre en ligne leurs programmes. Nous devons agir maintenant pour nous assurer que tous les jeunes ont la possibilité d’entrer sur le marché du travail. »