in

La LNR confirme que les Sea Eagles malchanceux ont été «volés»

La LNR a confirmé la décision de passe avant qui a refusé à Manly une victoire sur Parramatta, ce qui était un mauvais appel, car l’entraîneur des Sea Eagles Des Hasler a déclaré que son équipe “avait gagné le match”.

Manly était derrière sur le tableau de bord toute la nuit, mais ils ont réduit la marge à trois avec trois minutes à jouer.

Il semblait qu’ils avaient arraché la victoire lorsque Tom Trbojevic a mis Rueben Garrick au-dessus de la ligne des 20 mètres avec une longue passe, uniquement pour que l’arbitre Ben Cummins décide de la passe en avant.

Les rediffusions semblaient montrer que le ballon avait reculé hors de la main avant de voyager en avant dans les airs, ce qui en faisait un jeu légal.

Résumé de la LNR: Eels v Sea Eagles – Round 4

Graham Annesley, chef du football de la LNR pour les compétitions d’élite, a déclaré à Fox Sports après que l’arbitre du match Ben Cummins eut mal appelé.

“L’appel de la passe avant était incorrect. Cela aurait dû être un essai. Mais il a été appelé par le juge de touche comme il l’aurait été l’année dernière.

“Un deuxième arbitre n’aurait eu aucun impact sur cette décision.”

L’admission d’Annesley est survenue alors que l’entraîneur de Manly Des Hasler a déclaré qu’il prévoyait de parler au patron des arbitres Bernard Sutton au sujet des incohérences avec la nouvelle règle du jeu à six.

Il a ajouté que son équipe n’avait pas bénéficié de nombreux appels samedi soir.

“Cela ne fait que confirmer le type de nuit que nous avons eu ce soir”, a déclaré Hasler.

“Nous n’avons pas eu le frottement du vert qui va avec les appels des arbitres et les appels des juges de touche. Pour être honnête, nous n’aurions probablement pas dû être dans cette position pour le dernier jeu.”

“Nous avons gagné le match. C’est gagné que nous aurions dû.”

Hasler était moins impressionné par la constance de la vitesse du ruck.

“Pour la première fois, une réelle incohérence dans l’appel à six, je vais donc en parler à Bernard Sutton”, a déclaré Hasler.

“Je suis toujours encouragé par ce que je vois, mais nous ne voulons pas aller trop loin.”

S’exprimant après le match, Trbojevic était philosophique quant au résultat mais était sûr que le ballon avait reculé.

“Je pensais l’avoir rejeté”, a déclaré Trbojevic après avoir joué à temps plein sur la Fox League.

“Je n’ai pas pu en voir trop. Vous en avez un, décevant, mais je suppose que c’est difficile.”

Les légendes de la ligue ont claqué l’appel, jetant un doute sur l’efficacité d’un arbitre.

“Volé. Volé. Ce n’était pas une passe avant”, a déclaré Ben Ikin sur Fox League.

Kane Evans marque pour les Eels

“Manly aurait dû gagner ce match, leurs fans ont parfaitement le droit d’être sales. Des Hasler ne dormira pas pendant quatre jours.”

“Il sera furieux”, a déclaré Michael Ennis.

“Absolument furieux. Étant donné qu’ils étaient en baisse 18-2 juste après la mi-temps, la riposte a été incroyable de la part des garçons de Brookvale. Sans aucun doute hors des mains en arrière de Tom Trbojevic.

“Une passe spectaculaire, puis Garrick en a fait assez pour récupérer le ballon … c’est le contact avec Sivo qui fait tomber Tom Trbojevic en arrière. Ça ne va pas du tout.

“Coup massif, coup massif pour Manly.”

Pauvre en première mi-temps, Manly a regardé hors du jeu lorsque le support de Parramatta Kane Evans a profité d’une erreur des Sea Eagles dans le premier set après la pause pour prendre une avance de 12 points.

Mais ensuite, les Sea Eagles se sont levés, devenant l’une des rares équipes à monter un retour après avoir lutté pour la possession tôt sous les nouvelles règles de la LNR.

Trbojevic a remplacé Jorge Taufua après une mêlée au milieu du terrain pour réduire la marge avant que Dylan Walker ne coure sur le dernier pour porter le score à 18-12 avec 26 minutes à jouer.

Après que Mitchell Moses ait réussi un panier avec six minutes à jouer pour atteindre le score de 19-12, Taufua a de nouveau fait irruption pour en faire un match à trois points avec trois à jouer.

Les Sea Eagles ont encore une fois tout couru dans la dernière minute, avant la faute du juge de touche.

-avec AAP