in

La FIFA jugera la Sampdoria de la vente de Bruno Fernandes


ZURICH – La FIFA enquête sur une plainte de la Sampdoria visant à obtenir une part des 55 millions d’euros (59,4 millions de dollars) de frais de transfert déclarés que Manchester United a payés au Sporting Lisbonne pour Bruno Fernandes.

La FIFA a déclaré mercredi qu’elle traitait une plainte déposée contre le Sporting au sujet d’une clause de vente que le club italien estime valide à partir de la vente de janvier. Man United n’est pas impliqué dans l’affaire.

Fernandes a joué une saison avec la Sampdoria avant de déménager en 2017 au Sporting dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 8,5 millions d’euros (9,2 millions de dollars) plus les bonus.

Il y a trois ans, la FIFA a déclaré qu’elle enquêtait sur «les obligations financières prévues dans le contrat correspondant au transfert».

La Sampdoria aurait inséré une clause lui rapportant 10% des bénéfices si le Sporting vendait le milieu de terrain portugais. Il pourrait valoir plusieurs millions d’euros (dollars).

Cependant, l’affaire est compliquée par les troubles au Sporting en 2018 sous la direction d’un ancien propriétaire de club.

Fernandes faisait partie d’un groupe de joueurs qui ont annulé leurs contrats après avoir été attaqués par des fans sur le terrain d’entraînement du club. Certains joueurs sont partis, mais Fernandes est resté et a signé un contrat amélioré.

La FIFA décidera probablement si la clause de vente dans le contrat sportif d’origine du joueur est valable dans le contrat suivant.